SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  Certaines mettent les dents



"Certaines mettent les dents "
de
Chloe Neill

Editeur :
Milady
 

"Certaines mettent les dents "
de Chloe Neill



Présentation de l’éditeur

Même si ma vie n’était pas particulièrement excitante, elle me convenait jusqu’à ce que les vampires de Chicago révèlent leur existence au public... et que je devienne l’un d eux. Aujourd’hui, au lieu de suer sur mon mémoire, j’apprends à m’intégrer dans une demeure remplie de vampires et à m’habituer à mes nouveaux pouvoirs. Mais un tueur est à mes trousses. Il se pourrait bien que ma difficile initiation à la vie nocturne ne soit que le premier accrochage avant la guerre... et il y aura du sang.

Avis de Valérie

Après nous avoir inonder de multiples sagas redondantes et toutes pas de grande qualité, voici que Milady nous gâte avec notamment cette excellente série : Les vampires de Chicago.

Ici, tout est parfait... ou presque ! Que ce soit la mythologie créée (l’une des maisons des vampires de Chicago a décidé de révéler son existence au reste du monde, au détriment des autres maisons qui ne le souhaitaient pas, mais également des autres créatures surnaturelles...), la réflexion sociologique et politique particulièrement développée, l’intrigue en fil rouge relatif à des vampires tueurs en série, ou l’intérêt des personnages principaux !

On reprochera peut-être à l’auteur une facilité quant au choix de la parenté de notre héroïne, Merit (son grand-père chéri n’est pas si inoffensif qu’il en a l’air), et peut-être beaucoup de narration sur la politique, bien que ce soit ce qui différencie le roman et devient son plus grand atout.

Merit est devenue vampire contre son gré après avoir été attaquée par un fou sur le campus où elle étudie la littérature courtoise. Afin de la ’sauver, elle est transformée sans son consentement par le maître d’une des maisons de la ville : Ethan Sullivan. Ce qui lui a redonné une chance de vivre, l’a également fait muter en être à l’ADN différent, en une personne qu’elle refuse d’appréhender, de comprendre, d’accepter.

Très entourée par son amie et colocataire Mallory, elle arrive à passer le cap de l’initiation et se découvre beaucoup de talents qui la placent dans une position pratiquement autonome vis à vis des liens à son Sire. Elle devient la sentinelle de la maison Cadogan ayant pour unique mission assurer la sécurité des siens.

A ses dépens, la jeune femme va apprendre que le vampires est un animal politique qui cherche à tout prix le pouvoir pour jouer des influences sur les uns ou les autres. Son maître, qui l’attire et la repousse tout à la fois, n’hésitera pas à se servir d’elle pour s’allier des allégeances.

Elle découvre également, qu’il y a de nombreux êtres fantastiques comme les métamorphes, les sorciers, les nymphes... et donc une cellule de la police spécialement dédiée aux problèmes de ses êtres ou ceux qu’ils pourraient poser aux humains.

Enthousiasmant, voilà un monde dans lequel vous vous immergez totalement au point où en sortir est difficile. Le long cheminement permettant à Merit de s’affranchir de ses peurs nous permet de vraiment s’imprégner de ce nouvel univers.

L’astuce brillante de l’auteur est d’avoir donné presque autant de place à son amie Mallory qui se découvrira elle aussi des pouvoirs occultes, et un espace important également à la cellule dirigée par son grand-père. Cet ensemble homogène dresse une trame où tout peut se jouer.

A découvrir absolument !

Avis de Callixta

Voilà encore une nouvelle série de bit-lit chez Milady ! Vous y retrouverez des vampires mais également de très nombreuses créatures et, si vous hésitez à vous lancer, sachez que Chole Neill réussit un premier tome brillant, diablement séduisant et que la série mérite le déplacement !

Les ingrédients sont pourtant connus maintenant. Dès la première page, nous sommes plongés dans l’aventure plutôt désagréable qui arrive à Merit, une jeune étudiante de Chicago. Elle se réveille, transformée en vampire, après une agression.

Son « créateur » n’a eu que le temps d’intervenir avant sa disparition définitive. Elle appartient maintenant à l’une des trois maisons de vampires de Chicago et elle va découvrir d’autres mœurs et d’autres personnes qui vont bouleverser sa vie.

Le roman est consacré aux premières semaines d’existence de Merit en tant que vampire. Elle a beaucoup à découvrir et à admettre car si ces créatures étaient connues depuis peu dans le monde des humains, elles suscitent encore méfiance et rejet. Mais Merit va découvrir que même sa propre famille est plus proche des êtres surnaturels qu’elle ne le pensait.

Le roman est extraordinairement bien construit ne donnant pas une seconde l’impression d’un tome d’introduction. Il n’y a pas de temps d’adaptation mais l’entrée immédiate dans le monde nouveau de Merit avec, parfois, bien plus loin dans le roman, des retours en arrière pour comprendre ce qui lui est arrivé et sur son passé.

Chloe Neill ajoute également quelques idées particulièrement bien trouvées qui vont lui permettre de mettre en scène un monde non seulement fascinant mais très riche de possibilités. En effet, les vampires sont organisés en maison, il y en a douze aux Etats-Unis mais leur fonctionnement interne rappelle la société féodale. A la tête de chaque maison, il y a un maître, celui qui créé les vampires et tous les autres lui doivent allégeance et service.

A la tête de la maison Cadogan, il y a Ethan, un superbe vampire arrogant et froid, qui a transformé Merit mais va immédiatement lui inspirer autant d’attirance que de répulsion. Pour la jeune femme, se soumettre sans discussion à un maître n’est pas évident, elle est la rebelle de la riche famille Merit, celle qui a toujours refusé d’entrer dans les cadres fixés par ses parents.

L’exploration du fonctionnement très hiérarchisé de la société vampire est passionnante et la relation qui se noue entre Ethan et Merit ne l’est pas moins. On la sent difficile, irrésistible et immédiatement contrariée, c’est-à-dire qu’elle est extrêmement prometteuse !

En plus de cet univers parfaitement décrit, nous suivons des personnages de plus en plus nombreux. Ils sont introduits à un rythme rapide qu’ils soient issus du monde vampire, des autres maisons notamment, ou de groupes divers. Les jalousies, les tensions sont très fortes, nourries par des années de haine et de guerre.

C’est un équilibre très fragile qui s’est créé entre les humains et les êtres paranormaux et nous sentons là aussi une très grande richesse de pistes à suivre autant pour l’intrigue que pour les relations personnelles de Merit. En effet, le séduisant Ethan a une forte concurrence !

N’oublions pas les proches de la jeune femme, ceux qui étaient déjà là avant sa transformation, notamment son amie, Mallory, qui connaît une intrigue secondaire amusante et sexy. Ajoutons une simple mais intéressante intrigue policière dans ce roman qui se dénoue peut-être un peu facilement mais apporte encore un peu de tension.

Ce premier tome est très bon et donne envie de découvrir la suite des aventures de Merit. Ce sera chose faite dès le mois de juillet et août puisque Milady publie les premiers tomes de façon consécutive. Il faudra peut-être attendre un peu plus la suite qui vient à peine de sortir en version originale. Mais cette série figurera sans conteste aux côtés des meilleures de l’éditeur.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 480
Editeur : Milady
Collection : Bit lit
Sortie : 24 juin 2011
Prix : 7 €






Retour au sommaire