SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Beelzebub 1 : J’ai recueilli le diable

"Beelzebub 1 : J’ai recueilli le diable " de Ryuhei Tamura


- Tu as été choisi pour devenir le père du diable.

Les parents du lycéen Tatsumi Oga ont été pour le moins surpris lorsqu’ils ont vu arriver chez eux une "gothic lolita" prénommée Hilda et accompagnée d’un bébé. Elle leur a expliqué tout simplement que Tatsumi allait désormais exercer les fonctions de...père.
Tatsumi a beau protester de sa parfaite innocence, cela ne va pas arrêter sa famille dans sa volonté moralisatrice. Tatsumi doit exercer ses responsabilités !
Tatsumi pourrait objecter que la dénommée Hilda se nomme en fait Hildegarde (servante démoniaque de son état) et que le bébé porte le nom de Kaiser de Emperana Beelzebub IV. Ce futur roi des démons a reçu de son père biologique (le diable) mission d’exterminer toute l’humanité.
Mais pourquoi est-ce Tatsumi qui hérite de la redoutable mission d’élever le futur exterminateur ? Simple : dans leur grande sagesse les instances démoniaques ont estimé que la pire racaille qui existe parmi les lycéens ( en l’occurence Tatsumi ) présentait toutes les qualités requises...ça se défend.
Evidemment au lieu de pratiquer le babysitting avec un rejeton démoniaque Tatsumi voudrait se consacrer à son activité favorite (la baston). Mais s’il est séparé de plus de quinze mètres du bébé diabolique celui-ci émet une crise de larme qui se traduit par une décharge électrique, douloureuse, voire mortelle.
Qu’importe. C’est accompagné du bébé que Tatsumi se rend aux cours mettant à mal les autres racailles et l’infrastructure même du lycée. Et c’est ainsi que débute la légende "Oga & cub". Il s’agit visiblement d’une allusion à "Lone wolf and cub" le manga de Kazuo Koike & Goseki Kojima contant les aventures d’un ronin (samouraï errant ) accompagné de son enfant. Une autre allusion repose sur la légende du Roi des Singes qui naquit d’un rocher. Ici le bébé a émergé du corps de Alindolon le démon des transferts dimensionnels..Au fait... "Alindolon"... ce nom évoque quelque chose, mais quoi ? Peut-être une autre allusion ? Mais laquelle ?

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Ryuhei Tamura _ Beelzebub, tome 1 : J’ai recueilli le diable _ Traduction : Thibaud Desbief & Josselin Moneyron, Lettrage : Hinoko _ Edition Kaze-manga , collection Shônen Jump manga _ avril 2011 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 210 pages noir & blanc _ 6,50 euros



Retour au sommaire