SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Do androids dream of electric sheep ? 1

"Do androids dream of electric sheep ? 1 " de Philip K. Dick & Tony Parker


Il s’était enfin confronté au Nexus-6. Il réalisa que Rachel devait en être un.

La journée de Rick Deckard commence par sa dispute conjugale habituelle, puis par l’écoute du bulletin météo qui annonce les retombées radioactives (elles aussi habituelles).
De par son métier de chasseur d’androïde Deckard est assigné à la Terre où ces êtres artificiels sont interdits de séjour, alors qu’ils doivent servir l’humanité dans la colonisation de l’espace.
Du fait de l’émigration spatiale et de la grande mortalité résultant de la guerre nucléaire la plupart des immeubles sont vides. John Isodore, assistant pour un vétérinaire d’animaux synthétiques, est un "spécial". À cause des radiations il lui est interdit de se reproduire ou d’émigrer. Dans sa solitude il lui a semblé avoir perçu une présence dans son immeuble.
De son côté Deckard est préoccupé de son statut social. Comme pour tous les habitants de la Terre n’étant pas des "spéciaux" son niveau social repose sur la possession d’un animal. La guerre atomique a causé l’extinction de la plupart des espèces et il n’a pas pu remplacer son mouton décédé, devant se contenter d’un mouton électrique. Cependant une opportunité s’offre à lui. Six androïdes du dernier modèle Nexus-6 ont débarqué clandestinement sur Terre. Le chasseur de primes qui a essayé de les intercepter s’est retrouvé hospitalisé. Deckard peut donc prendre la relève et s’il réussit la mission et y survit ses primes lui permettront de se procurer un animal vivant.
Mais il doit localiser et identifier ses cibles. Le test Voigt-Kampf permet de distinguer un être humain d’un androïde biologique. Mais fonctionne-t-il sur les nouveaux modèles Nexus-6 ? Plus grave il est possible qu’il ne puisse différencier un androide d’un humain schizophrène. Aussi Deckard doit-il établir un essai en se rendant chez la société Rosen qui a élaboré les Nexus-6. Mais la société Rosen a t’elle intérêt à ce que le test soit généralisé ? Curieusement le directeur Elton Rosen invite Deckard a essayer le test sur sa propre nièce Rachel Rosen. Après examen les résultats sont formels : l’arrogante Rachel Rosen est en fait un Nexus-6. Mais le test est-il efficace ? De plus il se peut que Rachel soit une humaine souffrant de schizophrénie.
Pendant ce temps John Isidore est loin de ses interrogations. Il a décidé de prendre contact avec l’autre habitant de l’immeuble. Mais cette femme ravissante n’est guère intéressée par les relations sociales. Son nom ? Rachel Rosen...
Cette adaptation fidèle du roman original permet d’établir la distinction avec le film "Blade Runner". Autre adaptation visuelle du texte de Philip K. Dick la BD procure une profondeur aux nombreux et fréquents duels psychologiques qui parsèment l’intrigue.

Damien Dhondt

Scénario : Philip K. Dick & Tony Parker, Dessin : Tony Parker, Couleur : Blond, Préface Waren Ellis, Postface : Ed Brubaker, Matt Fraction & Rockne S. O’Bannon, Illustration de couverture : Stefan Thanneur, Illustrations annexes : Dennis Calero, Stefan Thanneur, Bill Sienkiewicz, Moritat & Scott Keating _ Do androids dream of electric sheep ? tome 1 _ Edition Emmanuel Proust, Collection Atmosphères _ mars 2011 _ Inédit, moyen format, 144 pages couleurs _ 17,90 euros



Retour au sommaire