SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Le Diurne 1 : Wölfel Von Ulf

"Le Diurne 1 : Wölfel Von Ulf " de Corbeyran & Tiho


- Si Wölfel n’est pas détruit...s’il se reproduit, sa descendance se répandra proliférera...Il sera impossible de les différencier et de les détruire. Ce sera la fin de l’espèce humaine.

Au coeur du territoire vampire se dresse la ville de Loukiana. Wölfel le fils adoptif du bourgmestre dirige la milice de nuit. Equipés de balles au nitrate d’argent lui et ses hommes patrouillent à la recherche de vampires ayant réussi à franchir l’enceinte. Et lorsque le jour se lève c’est son frère Clodwig, chef de la Milice de Jour qui traque les suceurs dans leurs caches de la forêt d’Ulf.
Loin de la tradition gothique cet univers steampunk rationalise le mythe des vampires. Ceux-ci sont des hommes sauvages proches de Néanderthal. Le soleil provoque chez eux un cancer foudroyant qui les oblige à une vie nocturne. La contamination se produit par morsure qui inocule le bacille de la rage (1).
Mais les certitudes en matière de vampirisme sont sur le point d’être balayées par le professeur Lemonge spécialiste scientifique en matière de vampires. Par sa fréquentation des clans vampires il a appris l’existence d’un vampire diurne capable de supporter la lumière du jour et évoluant au sein même de la société humaine : son nom Wölfel von Ulf !
Le renouvellement du mythe des vampires joint à l’originalité de l’univers procure un nouvel aspect à cette menace. Le dessin quant à lui se révèle excellent. Cependant le scénario souffre d’une incohérence manifeste. Le professeur Lemonge affirme pouvoir évoluer sans danger parmi un clan de vampires, ce qui lui a permis de découvrir l’existence du vampire diurne. Mais il ne révèle pas son secret qui permettrait d’éliminer de nombreux prédateurs. À partir de là l’hypothèse la plus vraisemblable (et à laquelle aucun des protagonistes ne songe) est que ce secret ainsi que les informations qui en ont découlé sont de pures inventions.
De plus il aurait été préférable de laisser l’ambiguïté concernant l’existence du vampire diurne. Mais à la moitié de l’album un indice de taille nous renseigne sur son existence et son identité.

(1) un thème similaire à l’explication biologique présente dans le film Underworld

Damien Dhondt

Scénario : Eric Corbeyran, Dessin : Tiho Celanovic, Couleurs : Nikola Nitrovic _ Le Diurne, tome 1 : Wölfel Von Ulf _ Edition : 12 bis _ janvier 2011 _ Inédit, grand format, 54 pages couleurs _ 13,50 euros



Retour au sommaire