SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Midori Days 7

"Midori Days 7 " de Kazurou Inoue


- Pourquoi suis- je sur le bras de ce mécréant !? Quelle honte pour une noble guerrière !!

Celait devait arriver : avoir une fille minuscule à la place de la main droite n’allait pas empêcher Seiji Sawamura, lycéen bagarreur de son état, d’avoir des problèmes de coeur et d’être mélé aux aventures sentimentales de son entourage.
Prenez le cas de Tatako. Cette lycéenne timide, mais au punch dévastateur, est amoureuse en secret de Seiji. Sur les conseils d’un coach elle utilise une méthode subtile pour déclarer sa flamme. D’où une réaction normale de la part du très peu subtil Seiji : "Qu’est-ce que ?.."
Voici ensuite Rita Kamaki (alias "Kamakari", ce qui signifie en japonais "mante religieuse"). Cette loubarde de choc règne sur le lycée. Mais elle a développé des sentiments cachés envers Seiji. Cependant déçu par le manque de sauvagerie de l’élu de son coeur elle lui envoie quelques tueurs pour ranimer la flamme qui est en lui ( dont un sumo-assassin). Réaction de l’intéressé : baston !
N’oublions pas l’amour fraternel. Ainsi sa soeur "adorée" ( ne pas oublier les guillemets) Rin Sawamura vient de recruter Seiji (de force) pour un match de base-ball (un base-ball musclé...sans règles !!) : baston !
Plus original : la sérénité du club de karaté local est perturbée par l’aspect efféminé du professeur. Ceci a révelé leur véritable nature à bien des élèves. Le sensei se nomme Aoi, ce qui correspond à une allusion aux mangas de type "ayoi" traitant de...(censuré !). Mais l’obstacle aux aspirations des élèves est un autre karateka qui veille sur la vertu de son professeur. Face à ce problème la solution passera t’elle par Seiji, incarnation de la virilité et de la baston ?
Quant à l’américaine Lucie Winrad elle s’apprète à retourner aux USA. Sa fête d’adieu donne dieu lieu à une grande consommation d’alcool, qui éveille sa libido envers Seiji.
La rivale est évidemment Takato qui vient de désigner Seiji comme volontaire pour des taches administratives (?!). En fait cela devrait lui permettre d’être seule avec lui dans la classe pour lui faire sa déclaration. Réaction de l’intéressé : "Tu ..tu as dit...que..."
Bon, l’option baston étant exclu...que faire ?
Pas le temps de réfléchir nos héros se trouvent en pleine perturbation spatio-temporelle. En fait le sadique mangaka vient de transposer les principaux protagonistes de "Midory Days" à l’époque Edo (1702). Baston ? Bien entendu, mais au sabre de samouraï !

Damien Dhondt

Auteur : Kazurou Inoue _ Midori Days, tome 7 _ "Midori no Hibi", Traduction : Olivier Sart, Lettrage Fabien Vautrin _ Kurokawa, collection manga Humour ( mai 2007) _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 192 pages noir & blanc _ 6,50 euros



Retour au sommaire