SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No106
106
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Code Mercury (Mercury Rising) - Edition Blu-ray (France)
"Code Mercury (Mercury Rising) - Edition Blu-ray (France) "
de Harold Becker
 

Avec Bruce Willis, Alec Baldwin, Miko Hughes, Peter Stormare, Chi McBride, John Carroll Lynch.
Universal Vidéo

Dans la carrière de Bruce Willis, comme de tout acteur, il y a les incontournables, les références comme « Piège de cristal » et « Une journée en enfer », « Le dernier samaritain », « Hudson Hawk » (mais là, on n’est pas nombreux !), « Pulp fiction », « L’armée des 12 singes », « Sixième sens » et surtout le sublime « Incassable », et « Otage » qui constitue le dernier. Puis il y a ceux juste en dessous (mais qui sont largement au dessus des pires, assez légion ceux là) comme « Bandits », « 16 blocs » et ce « Code Mercury » qui constitue certainement le meilleur des trois. « Petit » film méprisé par beaucoup, « Code Mercury » s’avère pourtant un excellent thriller original, où Willis livre une de ses meilleures prestations. Pour la petite histoire, le prologue est quasi-similaire à celui de « Otage » de Florent-Emilio Siri qui ne connaissait même pas ce film au moment de faire le sien ! Signé d’un honnête spécialiste du genre, Harold Becker, « Code Mercury » gagne même en qualité à chaque nouvelle vision, surtout au vu des derniers films de l’acteur. Le revoir en Blu-ray est une bonne chose, car il lui donne une nouvelle vie via une copie soignée pour un tel titre, et qui du coup valorise un peu plus son acquisition.
Art Jeffries est le meilleur agent du FBI dans le domaine de l’infiltration de groupuscules dangereux. Sa dernière mission s’étant soldée par un échec, on le met à des activités plus tranquilles jusqu’à ce qu’on lui demande de se rendre sur le lieu d’un double meurtre. Là, Jeffries découvre dans un placard Simon, enfant autiste dont les parents sont les victimes de ce qu’on peut faire passer pour un meurtre-suicide. En fait, Simon a décrypté un code militaire hyper sophistiqué planqué dans un magazine de jeux par ses créateurs. Pour le colonel Kudrow, responsable d’un projet valant quelques centaines de millions de dollars de rentabilité, Simon est une menace d’état à éliminer coûte que coûte. Entre l’agent fédéral et l’enfant, une difficile relation va devoir s’établir pour pouvoir rester vivant.
En soi, c’est un thriller politique style « Les trois jours du Condor » plutôt bien concocté, avec cependant un petit plus qui fait toute la différence : l’alliance improbable entre un agent las de ses missions qui retrouve goût à la vie en protégeant un enfant autiste dont les parents viennent d’être assassinés sur ordre d’un ponte militaire (Alec Baldwin, pourriture magnifique). Et l’alchimie entre les deux protagonistes fonctionne à merveille, Willis se révélant particulièrement à l’aise et concerné par son rôle, face à un incroyable jeune acteur, Miko Hughes, qui est simplement remarquable (pour info, aujourd’hui, Miko est bien entendu un adulte, sauf qu’il a gardé la même tronche et la même taille que dans ce film !). En plus de l’élément action, on trouvera donc un élément émotion qui fonctionne à merveille, comme quand Miko rentre chez lui, vient se reposer contre son père, le tout avec la musique de John Barry derrière. Le summum étant atteint à la fin, quand Jeffries vient voir Miko, lequel ne tolère simplement pas tout contact physique. Sauf là, ce qui vaut lors de chaque vision de ce film à l’auteur de ces lignes de verser quelques larmes, si, si ! La copie Blu-ray est excellente, à part du fourmillement pour un des plans d’ouverture, autrement, la colorimétrie est soignée, l’image retrouvant son piqué d’origine. Rien à dire de plus vu qu’il n’y a aucun bonus, mais encore une fois, il s’agit là d’un des films les plus méconnus et sous-estimés de Bruce Willis qui mérite pourtant bien plus de reconnaissance. Et qui a vraiment sa place dans la Blu-raythèque consacrée à l’acteur.

Film : 9/10
Blu-ray : copie excellente, format d’origine 2.35, image 16/9ème comp. 4/3 - Bonus (vostf) : 0/10 : nada de chez nada !

St. THIELLEMENT



Retour au sommaire