SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Baron Samedi

"Baron Samedi " de Collectif


- Tremblez mortels ! Je suis la douleur et la nuit, je suis Baron Samedi !

1963. La République Française est en danger !
Frappant dans l’ombre et avec cruauté voici le Baron Samedi. Ces méfaits sont innombrables. On lui doit la profanation de la tombe du Soldat Inconnu, les troubles d’Alger, le sabotage des premiers essais nucléaires, le vol de la Joconde, les faux tickets de métro et des fuites dans la coque du paquebot France.
Son prochain acte terroriste consistera à propager un virus mutant de la peste bubonique qui doit être implanté dans les hauts lieux stratégiques de la capitale comme la Samaritaine.
Mais d’où lui vient une telle haine pour l’hexagone ? Il faut remonter à l’année 1948 où les habitants du village de Monte Christo furent massacrés par une troupe de mercenaires dirigés par le cruel Bob Bernard (Bob Denard). Le but de l’opération consistait à faire place nette afin d’exploiter une mine d ’uranium pour la France.
Le seul rescapé survécut la rage au coeur et devint un catcheur émérite connu sous le nom de guerre "Baron Samedi" (rien à voir avec le Vaudou). Défiguré il sombra dans la folie homicide et devint le fléau de la France !
Mêlant l’humour noir et le glauque ce thriller historique décalé nous présente des scènes d’un romanesque discutable. C’est ainsi qu’on circule en barque dans les égouts ( pour la référence cf. le film "La Grande vadrouille"). Mentionnons également la présence d’une célèbre figure historique ( bonjour Général De Gaulle).
On peut même envisager que cette BD constitue une transposition d’un certain ouvrage d’Alexandre Dumas. Car n’oublions pas que le Baron Samedi est originaire du village de Monte-Christo, donc...le Baron de Monte-Christo...

Damien Dhondt

Scénario : Dog Baker, Georges Convard & Eric Adam, Dessin : Dog Baker Couleurs : Pixel Vengeur _ Baron Samedi _ Edition : Glenat, collection : Treize étrange _ octobre 2010 _ Inédit, moyen format, 136 pages couleurs _ 17 euros



Retour au sommaire