SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  La légende de Rei 3

"La légende de Rei 3 " de Testsuo Hara, Buronson & Yasuyuki Neko


- Les faibles apprennent les arts martiaux pour se défendre. Mais un lion n’a pas besoin de ça pour se battre !

Redoutable art martial, le Nanto Suichôken permet un découpage des chairs à mains nues. Dans l’enceinte de la ville d’Asgarzul "la cité de la débauche et du carnage" est découvert le cadavre d’une femme qui présente les caractéristiques propres à cet art martial. Le coupable est tout trouvé. Rei a beau clamer son innocence le voilà traqué alors que la violence et les troubles ravagent la ville, tandis que les seigneurs de la guerre convergent vers ce qui jusqu’à présent constituait un oasis de paix dans ce monde post-nucléaire.
Spin-off de la série "Ken le Survivant" ce manga consacré à Rei utilise certains aspects de l’oeuvre originale. Ainsi le gigantisme de certains protagonistes est tout à fait caractéristique de l’oeuvre de Buronson.
Quant à Rei lors de sa présence dans la série originelle il avait démontré sa maîtrise des arts martiaux et son caractère inquiétant en découpant les vêtements d’une jeune femme (alors qu’elle se trouvait dans les vêtements en question). On s’aperçoit ici qu’il s’agit d’un comportement classique chez lui. Après tout pourquoi se gênerait-il ? N’évolue t’il pas dans sa propre série ?

Damien Dhondt

Scénario : Tetsuo Hara & Buronson, Dessin : Yasuyuki Nekoi _ La Légende de Rei, tome 3 _ Traduction : Julien Pouly & Mehdi Berabah, Lettrage : Paolo Gattone, Chiara Antonelli, Ricardo Draw Raviola, Design : Din _ Edition : Kaze manga, collection shônen _ octobre 2010 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 192 pages noir & blanc _ 7,50 euros



Retour au sommaire