SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Le Voleur de Shorn



"Le Voleur de Shorn "
de
Alain le Bussy

Editeur :
Black Cost Press / Rivière Blanch
 

"Le Voleur de Shorn "
de Alain le Bussy



- Tu es un voleur, Tchaim, et même un bon voleur. Pas le meilleur, car si c’était le cas, nul ne connaitrait ton nom. Donc tu te situes en dessous du meilleur qui par nature est inconnu et au-dessus des mauvais qui sont emprisonnés ou ont déjà été punis par la justice.

Comment se procurer sept cristaux dispersés sur toute une planète ? Tout simplement en s’adressant à un voleur compétent. C’est ainsi que Tchaïm voleur de profession se retrouve enrôlé dans une quête initiée par un énigmatique commanditaire. Pour se faufiler dans les palais rien de plus facile ( enfin presque). Cela se complique quand il s’agit de retrouver un cristal qu’un satrape transporte dans une de ses caravanes ( et des plus discrètement cela va de soi). Mais Tchaïm va découvrir qu’ensuite il va lui falloir localiser un joyau qui se trouve sur l’un des navires ( lequel ?) appartenant à la flotte d’un amiral pirate. Mais où précisément ? Mais quelque part sur l’océan bien entendu (évidemment).
Agissant déguisé en plein jour, ou bien dissimulé durant les nuits éclairées par les trois lunes Tchaïm met en oeuvre tous ses talents de voleur et de comédien tout en s’interrogeant sur les motivations réelles de ce "collectionneur".
Il est difficile de ne pas songer aux aventures de Cugel l’Astucieux. Mais alors que Jack Vance mettait l’accent sur les mésaventures d’un voleur amoral, Alain le Bussy nous présente un voleur ayant débuté pour assurer sa survie ainsi que celle de sa mère et ne s’en prenant qu’aux puissants, tout en veillant à ne pas tuer. Il s’agit d’ailleurs d’une règle respectée par les Guildes des Voleurs avec lesquelles il entre régulièrement en contact. Ces règles interdisant l’homicide n’étant pas respectées par les vulgaires brigands, ceux-ci peuvent donc être neutralisés par Tchaïm de manière ... définitive.
Outre la personnalité complexe du héros nous découvrons des sociétés pour le moins originales. Ainsi examinant le dispositif de défense du roi d’Arlan Tchaïm constate que celui-ci s’est mis à l’abri d’une révolte grace à des dispositions architecturales. Pour parvenir jusqu’à son palais il faut franchir plusieurs cercles défensifs à savoir : les demeures des notables, les établissements des différentes guildes et enfin les casernes.
La plus savoureuse des descriptions concerne le système politique de la cité d’Hélécine dont le dirigeant porte le titre officiel d’Usurpateur. En effet l’expérience ayant prouvé que le fils du souverain était moins intelligent que son père, la tradition veut qu’on ne puisse accéder au pouvoir que par un coup d’Etat. La prise du pouvoir demandant la mise en oeuvre d’une certaine dose d’intelligence les habitants de la cité d’Hélécine sont donc assurés d’être gouvernés par un homme avisé.
Mais que conclure du choix d’Hélécine comme nom pour cette singulière cité ?
Compatriote d’Amélie Nothomb et de Georges Simenon, Alain le Bussy a en effet utilisé le nom d’une commune wallone....

Damien Dhondt

Auteur : Alain Le Bussy, Illustration : Nathalie Lial _ Le Voleur de Shorn _ Edition Black Cost Press / Rivière Blanche n° 2057 _ 2009 _ Inédit, moyen format, 236 pages _ 17 euros






Retour au sommaire