SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No106
106
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  The anomalies



"The anomalies"
de
Joey Goebel

Editeur :
10/18
 

"The anomalies"
de Joey Goebel



Présentation de l’éditeur

Dans une petite ville paumée du Kentucky, une improbable complicité se noue entre cinq excentriques. A plus de 80 ans, Opal refuse d’abandonner une vie sexuelle bien remplie. Elle a la garde de la petite Ember, qui, à 8 ans, s’est déjà forgée une idée bien arrêtée : les profs et les parents sont des "cons".

Aurora, bombe gothique mais frigide, décide de circuler en fauteuil roulant pour détourner l’attention des hommes. Luster, afro-américain brillant et asocial et Ray, ancien soldat irakien aux allures efféminées, complètent la joyeuse troupe. Réunis par une même passion, la musique, et la même irrévérence, les cinq hurluberlus décident de conquérir le monde avec leur groupe déjanté, et d’en finir enfin avec les conventions d’une bourgade à l’esprit étriqué.

Avis de Valérie

Joey Goebel est un auteur qui se définit par son sens de l’écriture. Il utilise un procédé narratif innovant qui cisèle non pas un texte, mais plutôt un morceau de vie, une pièce de théâtre moderne qui fait alterner les personnage principaux pour un éliminer le principe narratif habituel et partager l’attention entre tous les protagonistes.

Chaque chapitre, quinze en tout, se départage entre la prise de parole des personnes impliquées. De ce fait, à chaque fois, le ton change. Nous passons du discours agressif de la petite Ember (8 ans), aux monologues hallucinés et fantasmagoriques de Luster, aux pensées romantiques et désabusées de la magnifique Aurora coincée sur un fauteuil roulant, aux éructions vulgaires et explicites d’Opal la baby-sitter de 80 ans de la gamine, et aux néologismes inventés par Ray, Irakien nouvellement immigré avec sa famille. Ce bouillonnement est réjouissant et on ne peut que s’attacher à ces originaux totalement déjantés, mais surtout très libres dans leur tête.

On devient rapidement totalement enchaîné par le ton déglingué mais pourtant très construit de Joey Goebel, et on adopte ses codes particuliers avec facilité. C’est aussi un très bon roman pour tenter de lire quelques choses de moins classique, car la poésie des histoires rejoint celle des mots.

Expérience unique, personnages hors du commun et style brillant, c’est un roman qui mérite que l’on s’y attarde !

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 199
Editeur : 10/18
Collection : Domaine étranger
Sortie : 2 septembre 2010
Prix : 7,40 €






Retour au sommaire