SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Ultima



"Ultima"
de
Alain le Bussy

Editeur :
Black Cost Press / Rivière Blanche
 

"Ultima"
de Alain le Bussy



Alors qu’ils s’élançaient, le tir des batteries au sol se déclencha. Ils n’en étaient pas la cible, mais plusieurs décharges fusèrent à proximité, secouant l’appareil et faisant gémir des membrures qui avaient déjà trop souffert.

Futur souverain du royaume des 6 planètes Cassius revenait d’une mission diplomatique lorsqu’un attentat meurtrier anéantit la famille royale, ne laissant que quelques rescapés et faisant de Cassius le nouveau dirigeant d’une entité politique menacée par l’extérieur et à l’intérieur.
Le royaume est protégé par des forteresses orbitales et par le corps d’élite des mercenaires jarkandis. Mais à peine arrivé au pouvoir Cassius réalise que la première difficulté sera d’ordre budgétaire. Il lui faut soit moderniser les forteresses obsolètes soit dissoudre des régiments jarkandis. Quel que soit le choix il s’agit d’un pari risqué.
Alors qu’intrigues et complots se succèdent Cassius doit défendre à la fois sa vie et le royaume tout en s’interrogeant sur la loyauté de ses alliés.
Les livres des éditions Rivière Blanche présentent l’aspect de la collection Anticipation publiée autrefois aux éditions Fleuve Noir. Alain le Bussy (1) s’est visiblement avisé de cette "similitude nostalgique" pour élaborer un space-opéra classique de l’ancienne génération des lecteurs de science-fiction. L’inspiration du roman d’Edmond Hamilton "Les Rois des étoiles" (1949) apparaît. De plus l’ancien thème de l’hibernation a été utilisé au maximum. Modernisation oblige, il a incorporé à l’aventure un élément novateur (que nous ne révèlerons pas car il se trouve être un élément essentiel de l’intrigue, précisons juste qu’il est devenu célèbre depuis un certain "Episode II" imaginé par un dénommé Georges Lucas).
Autre élément non négligeable : l’allusion historique. Les aventures se déroulent dans l’Amas Romanique. Les noms de lieux ( Ravenna, Massilia) et de personnages (Cassius, Rémus) évoquent l’Empire Romain (2). D’ailleurs le contexte est similaire.
Les forteresses évoquent le "limes" protégeant l’Empire Romain des hordes barbares, tandis que les Jarkandis correspondent à la Garde Prétorienne. Tout comme Isaac Asimov avec le cycle de Fondation Alain le Bussy a réalisé une transposition réussie de l’Empire Romain dans un contexte futuriste. Ici il s’agit d’une volonté délibérée du fondateur de la dynastie, en l’occurrence l’ancêtre de Cassius.
Cependant nous avons droit à une surprise généalogique de taille ( du genre "je suis ton père !"). Mais ceci met en évidence une anomalie. Car si l’existence de Cassius s’explique ce n’est pas le cas de celle de ses demi-frères et demi-sœurs, de son oncle et de ses cousins ( on pourrait avancer une explication bien graveleuse concernant le harem des souverains...mais...). La présentation du contexte apparaît comme incomplète.

(1) Prix Rosny Ainé pour "Deltas" en 1992
(2) une exception de taille concerne le nom d’Ambiorix, héros de la résistance belge contre Jules César et donc compatriote d’Alain le Bussy

Damien Dhondt

Auteur : Alain Le Bussy, Illustration : Matto _ Ultima _ Edition Black Cost Press / Rivière Blanche n° 2010 _ Inédit, moyen format, 200 pages _ 17 euros






Retour au sommaire