SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Freesia 2

"Freesia 2 " de Jiro Matsumoto


- Je dois exécuter la cible avant le coucher du soleil. Travailler de nuit, c’est toujours plus embêtant.

Le Japon connaît des attentats terroristes réguliers, alors qu’il mène à l’extérieur une guerre contre les puissances chrétiennes. Mais la criminalité interne et classique n’a évidemment pas disparu. Aussi pour désengorger les prisons a été instaurée la "loi sur la vengeance". Les criminels sont remis en liberté après quelques années. Comme ceci ne satisfait guère les familles des victimes, elles ont le droit de demander réparation en s’adressant à des agences "d’exécuteurs suppléants". Mais qui peut remplir cette fonction ? Mizoguchi est ravi de ce job qui lui permet de tuer en toute impunité. Ichiro est un idéaliste ravi de servir la justice (il n’a pas encore eu à tirer). Kanô le troisième membre de l’équipe est un homme énigmatique qui visiblement souffre d’hallucinations, à moins qu’il ne perçoive des fantômes.
Mizoguchi n’a pas réussi à instaurer la peur en Kanô ni à exercer sur lui de la violence. Mais leur prochaine cible s’est procurée auprès des yakuzas un garde du corps de légende surnommé "Le Fantôme". Et Mizoguchi est ravi : le Fantôme le débarrassera peut-être de Kanô.
Uchronie ou futur proche ? Le contexte n’est guère précisé, Par contre quelques aspects du passé militaire de Kanô nous sont révélés. Y a t’il un rapport avec les difficultés de perception qu’éprouvent ses adversaires ?
L’ambiguïté du personnage s’accompagne de l’incertitude quant au phénomène observé : folie des protagonistes, fantastique ou pouvoirs psychiques ?

Damien Dhondt

Scénario & Dessin Jiro Matsumoto _ Fresia tome 2 _ Traduction : Thibaud Desbief & Josselin Moneyron Lettrage : Jérémie Boudet _ Edition : Kaze _ Août 2010 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 224 pages noir & blanc _ 7,50 euros



Retour au sommaire