SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No106
106
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Bitten
"Bitten "
de Harvey Glazer
 


Scénaristes : Tim MC Gregor, Tyler Levine
Acteurs : Jason Mewes - Jack Erica Cox - Danika Richard Fitzpatrick - Roger Jordan Madley - Sherry Nic Nac - Pusher (as Nick ’Nic Nac’ Nicotera) Stuart Stone - Twitch Grace Armas - Mrs. Lee Amy Lynn Grover - Maya Jeff Pangman - Day Shift EMT Shawn Goldberg - Junki
Date de production : 2008

Jack est ambulancier. Une vocation qui explique peut être le marasme de sa vie sentimentale !
En pleine rupture avec Sherry, il ne peut compter que sur le soutien de son collègue, Roger qui a pour lui l’expérience de ses trois divorces.
Un soir, en rentrant à son appartement,après une nouvelle nuit passée à relever des junkies et à pourchasser des SDF séniles, Jack ramasse, dans les poubelles de son quartier sordide, une jeune femme en sang abandonnée là après une agression.
Malgré son état, Danika se refuse à aller aux urgences.
Jack, trop content d’être arrivé à remplacer aussi vite Sherry, l’invite à rester chez lui.
Quelques jours plus tard, il se rend compte qu’il s’est mis en ménage avec une vampire !
Une situation qui ne l’embarrasse pas de suite, mais qui au fil du temps va se révéler de plus en plus difficile à gérer !

Il fût un temps où Angelina Jolie devrait interpréter le rôle d’une journaliste devenue loup-garou dans l’adaptation du roman de Kelley Armstrong (Morsure - Les Femmes de l’Autremonde tome-1 - Milady), je ne sais ce qu’il est advenu de ce projet de l’époque, toujours est-il que je suis sûr que le film homonyme proposé aujourd’hui par Zylo n’a rien à voir avec.
En effet, nul lycanthrope dans ce "Bitten" (La morsure) du producteur et réalisateur canadien Harvey Glazer ("La Possession de Paul Twist", "Histoire trouble") : uniquement une jeune femme aux canines pointues, une jeune vampire amoureuse qui a bien du mal à maîtriser son appétit !

La présence au générique de Jason Mewes (l’alter ego de Kevin Smith (Clercks, Dogma) joue Jack) ne trompe pas.
"Bitten", tient plus de la comédie déjantée que du véritable film d’horreur, malgré certaines scènes assez sanglantes.
Le trublion trouve en Robert Fitzpatrick un autre compère de qualité.
L’interprète de Roger, un faux sosie de Michael Chiklis, à la tessiture de voix proche de celle de Patrick Poivey (doubleur VF de Bruce Willis) et qui a beaucoup plus de verve que Silent Bob ; sans parler de son stock de blagues scatologiques qui va bien au delà du générique de fin et son bêtisier bon enfant (Là encore, les fans d’humour potache s’y retrouveront !).
Erika Cox est elle aussi convaincante dans son rôle d’apprentie vampire ingénue.

"Bitten" démarre en trombe sur un air de mariachis digne de la BO des films de Robert Rodiguez :le reste de la bande-son se révélera très conventionnelle.
Le réalisateur met en place le quotidien de son héros principal abonné aux ambiances urbaines et glauques (le film se découpe en fonction des jours de la semaine, chaque nouveau levée de soleil est marqué par un riff de guitare espagnole).
Une routine qui va effectivement être perturbée par l’apparition d’un vampiresse dont le régime alimentaire va vite se révéler un barrage à l’épanouissement du couple improbable...

Au début ; on rigole franchement à voir Jack "faire les courses", "le ménage après les repas de Danika", renoncer à faire l’amour à certaines occasions, accepter le triolisme à d’autre (sans conteste la scène qui suscite le plus d’émotion !), mais à trop forcer sur le comique de répétition l’équipe du film finit par perdre l’attention du spectateur qui voit où l’histoire va le mener !

La réalisation s’essouffle par moment autant que les gags, et on regrette que les scénaristes ne se soient pas aventurés à élargir l’intrigue en introduisant, pourquoi pas (justement), d’autres personnages fantastiques qui auraient relancer un ensemble qui devient de plus en plus moribond au fil du temps.
Etrangement, et malgré la foultitude de références disponibles, force est de constater qu’aucune n’a vraiment été reprise, même sous forme de clin d’œil... Assurément la relation de Danika et Jack est à l’opposé de celle de Bella et du chaste Edward dans "Twilight" !
Les effets spéciaux se résument à peu de chose(Lentilles de contact bleues, quelques litres d’hémoglobine artificielle). Y mettre plus de moyen n’aurait pas apporté plus au film.

Si vous êtes fan de Jason Mewes et des productions du genre dont il est l’icône, ce film est pour vous ! Si dans votre couple vous êtes tous les deux amateurs de vampires vous passerez sans aucun doute également un bon moment à visionner cette honnête série B.

Ludovic Grignion

Distributeur : Zylo
Genre : Horreur
Durée : 1H24
Langue : Français
Format film : 4/3
Couleur



Retour au sommaire