SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  La légende de Rei 1

"La légende de Rei 1 " de Testsuo Hara, Buronson & Yasuyuki Nekoi


Je continuerai à vivre tant que je n’aurai pas revu ton sourire et tué l’homme aux sept cicatrices.

Arpentant cette terre ravagée par la guerre nucléaire et les hordes de pillards Rei recherche désespérément sa soeur qui fut enlevé par un homme portant sept cicatrices sur la poitrine.
Les anciennes génération se souviennent du dessin animé diffusé par le défunt Club Dorothée. Pendant que Ken le Survivant cherchait désespérément sa Julia, Rei recherchait sa soeur tout en traquant l’homme responsable de ce forfait.
La Légende de Rei constitue un spin-off de la série Hokuto-no-ken (1). Une démarche récente dans les mangas consiste à prendre un héros secondaire de la saga et à lui faire vivre des aventures avant sa rencontre avec le héros principal (exemple : Saint Seiya G qui relate les aventures du jeune Chevalier d’Or du Lion avant qu’il ne rencontre les Chevaliers du Zodiaque).
Le problème c’est que les motivations de Ken comme de Rei étant similaires jusqu’à leur rencontre on risque fort de se retrouver avec un même schéma d’aventure : rencontre de pillards, élimination des nuisances et le héros qui s’éloigne dans le soleil couchant.
Mais ici après un début classique qui permet aux novices de constater la nature des pouvoirs de Rei _ son art martial le Nanto Suichoken permet de découper le corps humain à main nues _ survient la découverte d’un lieu inattendu.
La quête de Rei l’a conduit à Asgarzul "la cité de la débauche et du carnage" pourvue d’une importante population féminine. Or notre héros ne pouvant se résoudre à découper d’un seul geste des corps féminins utilise différemment ses capacités...bref, le découpage des chairs laisse place au découpage des vêtements.
Signalons au passage que le dessin se révèle plus moderne que ceux de Tetsuo Hara. Les corps féminins et masculins sont plus longilignes. La fragilité féminine et la masse musculaire des hommes sont plus nuancées, ce qui apporte une certaine crédibilité visuelle.

(1) actuellement rééditée chez Kaze

Damien Dhondt

Scénario : Tetsuo Hara & Buronson, Dessin : Yasuyuki Nekoi _ La Légende de Rei, tome 1 _ Traduction : Julien Pouly & Mehdi Berabah, Lettrage : Paolo Gattone, Chiara Antonelli, Ricardo Draw Raviola, Design : Din _ Edition : Kaze manga, collection shônen _ juin 2010 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 192 pages noir & blanc _ 7,50 euros



Retour au sommaire