SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Umbrella Academy 2 : Dallas

"Umbrella Academy 2 : Dallas " de Gerard Way & Gabriel Ba


- Quel meilleur candidat pour commettre l’assassinat le plus notoire qui soit. Qui de mieux qualifié pour assassiner John Fitzgerald Kennedy ?

Lorsque le surnaturel se joint à l’Histoire américaine rien d’étonnant à ce que la statue de John Wilkes Booth affronte celle d’Abraham Lincoln (1). Mais laissons tomber le flash-back et intéressons nous à la fin prochaine du continuum spatio-temporel..
L’inspecteur Lupo n’a plus de place à la morgue suite à une vague de suicides et au trépas de mystérieux quidams aux costumes pour le moins étranges ( et troués de balles).
Ce qui reste de l’équipe de super-héros d’Umbrella ne brille pas par son dynamisme. Spaceboy est bloqué devant la télévision. Rumeur exprime sa contrariété dans son carnet (seul moyen de communication depuis que ses cordes vocales ont été sectionnées ce qui l’a privé de parole et de super-pouvoirs. Séance subit les séances de torture. Seul Kraken toujours fidèle à lui-même enquête poignard à la main. N’oublions pas n°5 qui dessoude à la kalachnikov des tueurs spatiotemporels aux costumes pour le moins étranges (et désormais troués).
Bon, il est temps de procéder à un voyage temporel. Direction l’année 1963. Tandis qu’au Vietnam les troupes ( humaines et simiesques) de l’Uncle Sam affrontent les vampires vietcongs, c’est à Dallas que se prépare un autre drame. Du dépôt de livres un tireur d’élite élimine efficacement les nombreux snipers postés sur le trajet du cortège présidentiel de JFK. Pour que la réalité historique soit respectée il faut stopper cet énergumène : l’arme humaine ultime "ayant absorbé suffisamment de LSD pour faire voir l’Atlantide à un éléphant".
Les drames humains se joignent à la menace d’anéantissement collectif, tandis que l’atmosphère déjantée assure un second degré qu’appréciera certainement Mark Bomback lors de l’adaptation de ce comic pour Hollywood.

(1) toute ressemblance avec l’épisode 68 de South Park (" Les Super Meilleurs Potes") est évidemment fortuite

Damien Dhondt

Scénario : Gerard Way, Dessin : Gabriel Ba, Couleurs : Dave Stewart _ Umbrella Academy tome 2 : Dallas _ The Umbrella Academy Dallas n°1 à 6 _ Traduction : Jerome Wicky, Lettrage : Moscow Eye, Conception graphique : Tony Ong, Adaptation graphique : Trait pour trait _ Edition : Delcourt, collection : Contrebande _ janvier 2010 _ Inédit, moyen format, 192 pages couleurs _ 17,50 euros



Retour au sommaire