SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  S - Z -  Monster



"Monster"
de
Aileen Wuornos et Christopher Berry-Dee

Editeur :
Premium
 

"Monster"
de Aileen Wuornos et Christopher Berry-Dee



Présentation de l’éditeur

30 novembre 1989, Richard Mallory, électricien disparaît de sa maison de Clearwater en Floride. Il est la première des 8 victimes de Aileen “Lee” Wuornos, l’un des rares exemples de serial killer au féminin. Personne n’est arrivé à expliquer ce qui a poussé cette femme à tuer encore et encore. Ce livre, c’est son histoire qu’elle a écrite avec l’aide de Christopher Berry-Dee, Criminologue.

Depuis l’adolescence, Aileen se prostitue pour survivre. Un soir, dans un bar, elle est abordée par Selby, jeune lesbienne paumée. Très amoureuse, Aileen se démène pour pouvoir entretenir sa jeune maîtresse jusqu’à cette fameuse nuit, où, agressée sauvagement par un client, elle le tue... Prise dans une spirale infernale, le crime ne lui fait plus peur...

Qu’est ce qui fait qu’un être déraille et perd ses repères ?

Avis de Valérie

L’histoire de Aileen Wuornos, dite Lee, a été médiatisée lors de la sortie du film Monster, où Charlize Theron offrait au 7e art son meilleur rôle, rôle qui lui a fait gagner un Oscar.

Exécutée par l’état de Floride par injection létale, Aileen Wuornos est condamnée pour le meurtre de 7 hommes qui l’aurait violée et l’aurait mise en danger. Au vu de sa personnalité borderline, on peut se demander s’il s’agissait effectivement une tueuse en série ou bien une personne malade qui reproduisait des schémas où sa personnalité narcissique profondément attaquée et blessée, la mettait dans une rage à la limite de l’état psychotique.

Il ne s’agit pas réellement d’une autobiographie, mais des exergues d’une interview que Christopher Berry-Dee a fait avec la jeune femme alors emprisonnée dont il reprend des passages (d’une manière chronologique) et qu’il commente, explique ou complète.

On lui sera gré de nous faire passer ses émotions, ce qui permet de s’attacher au texte sans pour autant agréer à son jugement quelques fois tranché sur l’objet de sa curiosité. Cela permet au lecteur de se faire sa propre opinion tout en appréciant le style de Christopher Berry-Dee qui à la particularité de passer d’une assertion à une autre, sans remords.

Point discordant, l’éditeur a visiblement produit un livre approximatif sans que cela le dérange, basant visiblement ses ventes sur le nom de la "star" en couverture. La traduction est approximtive, que l’on soupçonne quelques fois erronée, mais le principal reproche que l’on peut faire est qu’il manque à ce récit une bonne relecture et réécriture que toute traduction mérite. Dès la quatrième de couverture, l’éditeur se trompe d’état (il fait naître Lee à Troy, Illinois, alors qu’elle est née à Rochester, Michigan, et a vécu à Troy... toujours dans le Michigan). Wikipedia (ou la lecture du texte de Berry-Dee) aurait suffit à éviter cette bourde.

Heureusement que ces erreurs grossières et une lecture gênée par l’absence de rewriting ne dévalorise pas ce livre qui permet d’appercevoir une facette plus construite, plus complète sur une énigme que l’Amérique n’a toujours pas digérée.

Fiche Technique

Format : broché
Pages : 224
Editeur : Premium
Collection : Scènes de crime
Sortie : 3 mai 2010
Prix : 18,90 €






Retour au sommaire