SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No106
106
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Une porte sur l’été



"Une porte sur l’été "
de
Robert A. Heinlein

Editeur :
Le Livre de Poche
 

"Une porte sur l’été "
de Robert A. Heinlein



- Je m’aperçus qu’il en allait de la réadaptation sociale comme des problèmes de la sexualité lorsqu’on aborde le sujet par le biais de la lecture : peu de rapport avec la réalité.

L’adaptation aux changements de société devient cruciale lorsque l’époque change ou bien lorsqu’on change d’époque.
Pour Daniel Boone Davis les années 70 sont prospères après une guerre mondiale, l’atomisation de Washington et la chute du communisme (1). Ingénieur robotique de quelques talents il s’apprête à épouser sa fiancée. Une trahison plus tard, victime de la fourberie féminine, il se retrouve inconscient suite à l’injection d’une drogue "zombie" et plongé dans le "grand froid" une méthode de cryogénie à la mode.
Trente ans plus tard il découvre les années 2000 où l’Angleterre est devenue une province du Canada (!) et où la drogue zombie est toujours d’actualité comme le prouve un communiqué de presse : "Un planteur du Misssissipi sous le coup de la loi antizombi. Sa défense : Mes employés ne sont pas drogués, mais simplement idiots ".
Daniel se retrouve privé d’argent, de tous ses biens et surtout de son ami Petronius le chat amateur de ginger ale ("il le préfère avec du bitter, mais quand il est forcé il le boit pur").
Cependant il découvre des anomalies biographiques. Il retrouve des traces de son existence entre les années 70 et 2000 alors qu’il était en hibernation. Or ceci est impossible à moins qu’on envisage un voyage dans le temps. Et bien justement il s’est déjà produit une tentative. Mais le sort du voyage temporel nommé Leonard Vincent est inconnu. Est-il parti dans le futur ou le passé ? Hum, Léonard Vincent ? Aurait-il atterri dans l’Italie du XVI° siècle ?
Bon, il est temps pour Daniel Boone Davis de s’efforcer de corriger les erreurs du passé en effectuant un voyage temporel (2) qui le mène...au beau milieu d’un camp de nudiste. Bref, une fois de plus Daniel va devoir s’adapter.
Ce roman de science-fiction doit son titre à l’attitude hautement philosophique du chat Petronius le sage. Lorsqu’il demande (exige) que son maître lui ouvre la porte pour sortir de la maison il est contrarié lorsqu’en hiver elle s’ouvre sur le mauvais temps. Vexé il insiste pour essayer toutes les portes de la maison dans le but de découvrir une porte ouvrant sur l’été. Pourquoi son maître ne suivrait-il pas l’exemple de son ami félin en cherchant à travers le temps un chemin vers le bonheur ?
Ce roman de SFdes années 50 nous montre la facette sarcastique de l’auteur de Starship Troopers.

(1) le roman date de 1957
(2) en espérant ne pas se retrouver dans la peau de l’explorateur Daniel Boone (1734-1820)

Damien Dhondt

Robert A. Heinlein _ Une porte sur l’été _ The Door into Summer _ Edition Le livre de Poche, Collection Science-fiction _ mai 2010 _ Réédition, poche, 240 pages _ 6,95 euros






Retour au sommaire