SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Millecrabe 1



"Millecrabe 1 "
de
P-J Herault

Editeur :
Interkeltia
 

"Millecrabe 1 "
de P-J Herault



- Le problème est simple. Soit nous gagnerons et nous survivrons en tant que nation. Soit nous serons vaincus et il n’y aura jamais plus d’Europe.

1945 : la deuxième guerre continentale vient de débuter. Les forces chinoises viennent de frapper l’armée de la Fédération européenne en Sibérie et se dirigent vers Kiev la capitale de l’Europe.
Bienvenue dans une uchronie. La divergence avec notre Histoire s’est produite le 1 septembre 1812. Renonçant à poursuivre Koutouzov et à marcher sur Moscou, Napoléon a obliqué vers le Sud pour prendre ses quartiers d’hiver en Ukraine, pays accueillant tant par son climat que par l’enthousiasme de ses habitants à combattre la Russie. Après la défaite de l’armée russe est venue la conquête jusqu’à la Sibérie. L’unification rendue possible par le génie militaire et politique de Napoléon a permis la naissance d’une entité politique de la Bretagne à Vladivostock. L’Europe, non pas de l’Atlantique à l’Oural, mais de l’Atlantique au Pacifique, est devenue un Etat prospère fortement métissée, mais uni par la connaissance de la langue française, tout en conservant des particularités nationales.
La prospérité économique et culturelle aurait pu durer longtemps. Mais la première guerre continentale contre la Chine et ses millions de morts ont révélé la menace d’un conflit majeur avec une autre superpuissance. La leçon a été oubliée. Trente ans plus tard, pourvu d’un matériel dépassé et d’un armement obsolète, les forces armées européennes reculent devant l’ennemi dont la politique raciste implique l’extermination de ceux n’appartenant pas à la race chinoise.
Ce récit de guerre s’appuie sur des personnages appartenant à la famille Clermont, descendants d’un officier de la Grande-Armée de Napoléon. Nous suivons les nombreux cousins qui combattent sur terre, en mer et dans les airs, mais aussi au sein de l’institution européenne s’efforçant de maintenir la cohésion de la Fédération, d’organiser la lutte et de résister aux manoeuvres américaines. Les Etats-Unis demeurent neutres dans le conflit mais agissent par opportunisme.
À la fois étrange et familier cet univers bénéficie de points de repère avec notre Histoire. Dans le domaine politique est mentionné l’ancien dirigeant européen René Coty (1). On trouve également Konrad Adenauer (2) le président allemand défenseur clef de l’Europe. De plus nous apprenons que le constructeur d’avion Bloch a disparu lors d’un voyage en Chine en 1944 (3).
Donnant une large place aux combats aériens ( avec les vétérans portant le surnom de "darwiniens") l’auteur de la trilogie des Gurvans (4), mais aussi du roman de guerre "Le Franzous" (5) nous décrit le spectacle étrange de Spitfires combattant dans le ciel aux côtés des Folke-Wulfs. De même on découvre un héros de guerre décoré de la légion d’honneur et de la croix de fer (!). On se retrouve en terrain familier lorsque les avions de combat ennemis appelés Zéros, mais aussi Ju87, Ki21, Ju88, Do17 et Ju52.
Le titre de cette saga se rapporte au nom de l’île où se réunissent les Clermont, d’après un lieu fréquenté par l’auteur dans son enfance (6). P-J Herault a souvent élaboré des liens familiaux atypiques dans ses romans de science-fiction (7). Ici cela lui donne l’occasion de décrire les différents théâtres d’opération avec de multiples héros engagés dans le conflit. Il s’agit d’une rupture par rapport au processus de narration habituel de l’auteur qui nous avait habitué à un héros principal, flanqué parfois d’un coéquipier et de plusieurs personnages secondaires.
Synthèse de SF et de roman de guerre Millecrabe permet à P-J Herault de transposer les thèmes qui lui sont chers. On notera la responsabilité collective des peuples (qu’ils vivent sous une dictature ou en démocratie) dans le comportement de leurs dirigeants. Si l’Allemagne nazie est absente de cet univers la Chine prend le relais en menant une politique de conquête et d’extermination. Et tout comme la III° République française de notre monde l’Europe créée par l’épopée napoléonienne n’est pas prête à repousser cet adversaire. En un sens c’est toujours la même Histoire.

(1) (1882-1962) élu au 13° tour des élections présidentielles françaises de décembre 1953 et ceci sans avoir été candidat, ce qui correspond au chaos politique évoqué dans Millecrabe
(2) (1876-1967) premier chancelier de la RFA
(3) dans notre réalité Marcel Bloch alias Marcel Dassault a été interné au camp de concentration de Buchenwald en 1944
(4) Fleuve Noir
(5) Edition L’Officine
(6) cf. l’interview de P-J Herault
(7) cf. entre autres "La Famille" aux éditions Fleuve Noir.

Damien Dhondt

Auteur Paul-Jean Herault _ Illustration : Amar Djouad _ Millecrabe tome 1 _ Edition Interkeltia _ octobre 2009 _ Inédit, moyen format, 640 pages _ 18 euros






Retour au sommaire