SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  YIU 7 : Dernier testament

"YIU 7 : Dernier testament " de Téhy, Guenet, J.M. Vee


- Telle Antiochus Epiphane, païen et sacrilège ayant marché contre Israel "elle monta à Jerusalem et des flèches de haine lui transperçaient le coeur elle entra avec une telle insolence dans le sanctuaire et en enleva l’autel d’or".

En cette année 2166 le chirurgien de l’Hôpital Saint-Jean de Jerusalem a réussi son plus grand exploit : la reconstruction de l’ADN d’un enfant de 9 ans atteint de dégénérescence génétique. Le jeune Ji-An est sauf, mais se retrouve à présent aux mains d’un dieu.
Alors que l’hôpital atteint une hécatombe les destructions se poursuivent. Mais, tandis que les pillards et les robot tueurs sèment la mort et que la lave monte des fissures du sol voici un nouvel intervenant. Couvertes de blessures, un mortier mitrailleur entre les mains Yiu la mercenaire tueuse s’avance, bien décidée à arracher son petit frère des mains de l’Antéchrist.
Il est à signaler que lorsque, citant le livre des Maccabées, le chirurgien compare Yiu à Antiochus Epiphane il n’est peut-être pas tombé loin. Car Antiochus IV le roi Seulecide en qui certains ont vu la personnalisation de l’antéchrist a acquis le surnom d’Epimane (l’insensé).
L’affrontement entre l’entité numérique organisant l’apocalypse et celle qui a tant tué pour pouvoir tenir son petit frère dans ses bras s’achève alors que le monde s’achemine vers sa fin et que les espoirs de salut disparaissent les uns après les autres.
C’est entre allusions bibliques et affrontements armés que se clôt en beauté cette série qui avait débuté en 1999 aux éditions Le Téméraire. L’élégance du style de Jerome Reneaume a cédé la place à l’impact visuel des dessins de Nicolas Guénet pour la représentation de la fin du monde. Mais alors que l’ouvrage s’achève le lecteur peut être surpris par une telle fin, jusqu’à ce que manifeste l’ultime tour d’une I.A. facétieuse.

Damien Dhondt

Scénario : Téhy & J.M. Vee, Dessin & Couleurs : Nicolas Guénet _ Yiu, tome 7 : Dernier testament _ Editions Soleil _ décembre 2009 _ Inédit, grand format, 72 pages couleurs _ 13,90 euros



Retour au sommaire