SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  M - R -  Poseidon (Id.) - Edition Blu-ray (France)
"Poseidon (Id.) - Edition Blu-ray (France) "
de Wolfgang Petersen
 


Avec Kurt Russell, Josh Lucas, Richard Dreyfuss, Jacinda Barrett, Emmy Rossum.
Warner Home Vidéo

Bon, on va faire simple : l’édition HD DVD de ce film a été chroniquée sur le site, elle est toujours disponible, et celle de cette édition Blu-ray lui sera identique. A savoir que Warner a pris le même master, les mêmes bonus et en a sorti un Blu-ray. Alors, pour le film, c’est simplement somptueux, rien à dire, l’image est parfaite, du début avec ce long plan en CGI et réalisme où Josh Lucas court sur le pont du Poseidon (le plan le plus cher du film, certainement), à la catastrophe en elle-même, au long périple des survivants vers la coque pour pouvoir sortir du paquebot avant qu’il ne coule définitivement au fond de d’océan. Remake d’un des plus célèbres et réussis films-catastrophe des années 70 (avec « Airport » et « La tour infernale »), « Poséidon » réussit le pari de ne pas faire honte à son modèle. Au contraire, il lui redonne une deuxième jeunesse via des éléments non-présents dans le film original comme ces cadavres qui jonchent tout le temps le chemin vers la vie sauve du groupe. On lui reprocha une mise en place rapide et expédiée ? Et alors, elle est plus crédible aussi. Des personnages très égoïstes ? Pareil, en vrai, c’est souvent chacun pour soi. Relativement court, puisque moins d’une heure trente, ce « Poseidon » gagne en qualité à chaque nouvelle vision. Il ne prendra jamais la place de l’original (rien que le personnage de Gene Hackman, prêtre reniant un Dieu injuste, hisse le film plus haut) mais il est cette nouvelle version qu’on ne peut ignorer tant elle est plus réussie qu’inutile, comme nombre de certains remakes. L’édition Blu-ray mérite donc d’être acquise, tant pour ses qualités techniques parfaites, que pour avoir gardé les bonus américains non présents sur le DVD mais présents sur le HD-DVD dont on retiendra surtout l’étonnant documentaire sur les vraies « rogue-waves », ces vagues géantes soudaines qui en quelques minutes peuvent créer des naufrages jusqu’ici impensables comme un paquebot (le film) ou une plate-forme de forage (le documentaire). Voilà, on ne va pas répéter ce qui fut déjà dit pour les éditions précédentes mais pour celles et ceux qui viennent d’arriver, voici une édition Blu-ray digne d’intérêt, à l’image d’un film qui ne méritait pas l’indifférence et l’échec cuisant qu’il reçut lors de sa sortie en salles.

Note film : 8/10
Blu-ray : copie bonne, format d’origine 1.85, image 16/9ème comp. 4/3 - Bonus DVD : 10/10 : making-of interactif - carnet de tournage : le film vu par une étudiante en cinéma - les décors - making-of promotionnel - documentaire sur les vagues géantes - bande-annonce.

St. THIELLEMENT



Retour au sommaire