SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Sim Baby

"Sim Baby " de Lavagna & Nizzoli


- Qui peut comprendre les motivations de créatures extraterrestres ?... Cette dame est en proie à une pulsion sexuelle d’intensité indécente.

Jeune femme libérée de notre époque, Alma consacre une grande part de son temps libre à des activités sous les draps...et même en l’absence de draps, que ce soit dans l’intimité de sa chambre, au travail, dans ses activités sportives ou dans le cyberspace.
Peut-on lui en vouloir si, tout à ses activités relaxantes, elle ne s’est pas aperçue que son chien est devenu l’espion d’extraterrestres ?
Utiliser le sexe dans la science-fiction a plusieurs intérêts narratifs. Cela permet de présenter des sociétés futuristes puritaines ou au contraire extrêmement libérées ( le romancier Philip José Farmer ne s’en est pas privé). Une autre démarche consiste à faire le parallèle entre Eros et Thanatos. Certains ont choisi paradoxalement de présenter des activités très humaines alors que le contexte a basculé dans le chaos. Le contraste met alors en évidence un univers qui ne l’est pas.
Mais on ne trouve rien de tout cela ici. On pourrait penser que nous avons affaire à des farces où l’héroïne et d’autres personnes se livrent à des activités sexuelles variées et...originales. Mais l’épisode "La leçon de judo" apporte une nuance subtile. En effet, observant la déchirure du kimono de son professeur d’arts martiaux japonais, Alma découvre la nudité de son partenaire et constate...l’invisibilité de l’intimité de ce citoyen japonais. Il s’agit d’une allusion à la censure japonaise qui autorise la représentation de corps nus dans les mangas, mais dissimule ce qui se situe sous la ceinture. Pourtant Alma aura l’occasion de vérifier que l’invisibilité n’est absolument pas synonyme d’immatérialité.
De même lorsque l’héroïne observe une de ses consoeurs humaines qui se retrouvant sur une planète lointaine a pour première préoccupation le sexe, elle commente " mais bien sur c’est la chose la plus normale à faire quand on se trouve sur une planète lointaine". Alma approuve t’elle réellement ou bien s’agit-il d’une critique envers le comportement de cette psychanalyste libidineuse, à moins bien sur que ce soit une critique envers tous les auteurs qui ont parsemé leurs histoires de scènes sexuelles sous des prétextes divers...dont les auteurs de cet ouvrage ?

Damien Dhondt

Scénario : Giorgio Lavagna, Dessin & couleurs : Marco Nizzoli _ Sim baby _ Edition : Blanche, collection : érotique _ avril 2010 _ Inédit, grand format, 48 pages couleurs _ 13,95 euros



Retour au sommaire