SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Bel et bien mort



"Bel et bien mort"
de
Charlaine Harris

Editeur :
J’ai Lu
 

"Bel et bien mort"
de Charlaine Harris



Présentation de l’éditeur

"Après la sortie du cercueil très médiatisée des vampires, c’est au tour de mes amis changelings de sortir du bois. Moi, Sookie, j’avais peur de la réaction de Bon Temps... Et je n’avais pas tort !

Comme d’habitude, je dois jouer la super détective. Mais qui va me protéger, moi ? Pas besoin d’être voyante pour se rendre compte que les problèmes ne font que commencer..."

Alors que de nouvelles créatures surnaturelles dévoilent leur existence aux humains, Sookie Stackhouse, serveuse télépathe, est très inquiètes. Ses peurs prennent vie quand une panthère-garou est assassinée. Mais la jeune femme est elle aussi en danger : le FBI s’intéresse à elle de très près, et il semblerait qu’une chose ancienne et puissante ait une dent contre elle...

Avis de Valérie

Si vous n’avez pas lu ou pas vu le film, vous connaissez tous le sujet de Misery (roman de Stephen King), un sujet qui parle à tous les lecteurs passionnés et qui pose une question fondamentale : à qui appartient in fine le héros d’un livre ou d’une série de livres ?

Il évident que tous ses droits reviennent à son créateur. Néanmoins nous pouvons tout aussi légitimement réclamer une part de l’existence de ceux qui nous accompagnent, que nous chérissons, avec qui nous vivons et rêvons le temps d’une lecture.

Il semble clair que Charlaine Harris avait l’intention de clore sa série, elle règle dans ce neuvième tome de nombreux comptes, met fin à des histoires commencées bien plus tôt, met les compteurs à zéro.

Nous avons un épisode amer et dur où la douleur côtoie la déception. L’espoir est rangé au fond d’un tiroir, et même Sookie ne sait plus si vivre est mieux que mourir. On ressent presque aussi une certaine lassitude de l’auteur. On la sent moins pointilleuse dans sa mythologie, un peu comme si elle avait préféré céder à quelques facilités, plutôt que de vérifier ses sources...

Comme les précédents tomes nous l’annonçaient, la guerre des fées fait rage. Les Cess ont fait leur coming out et bien que l’on pensait qu’ils pourraient être mieux intégrés puisque vivants, c’est le contraire car leur présence si proche des humains leur rappelle que la différence est bien trop près d’eux. La Grande Révélation bis est marquée par un meurtre abominable, qui une fois de plus touche les proches de notre télépathe. L’enquête pour trouver le coupable sera le fil rouge du récit sur lequel se grefferont de multiples histoires.

Bien que ce roman soit absolument nécessaire puisque représentant le choix d’un auteur que nous aimons, il est difficile et douloureux à lire. Par la suite, Charlaine Harris a accepté de considérer encore l’écriture de quelques tomes, mais nous pouvons être surs que Bel et bien mort constitue son director’s cut.

Fiche Technique

Format : poche
Pages : 351
Editeur : J’ai Lu
Sortie : 3 mars 2010
Prix : 8,90 €






Retour au sommaire