SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Le Chant des sabres

"Le Chant des sabres " de Ozanam & Tentacle Eye

Certains disent que le fantôme de Yi Nan l’aurait empoisonnée en lui rendant visite.

Serviteur loyal du mandarin Fu Zhu-Ing, So-Eyon manifeste une obéissance absolue. Aussi lorsque son maître lui a ordonné de fouetter Yi Nan sa deuxième épouse qui lui avait manqué de respect il n’a pas objecté que la femme de son seigneur était décédée depuis six mois. Obéissant aux ordres il a déterré le cadavre pour appliquer la sentence.
Au service d’un fou So-Eyon ne trouve de réconfort que dans les bras de sa femme Jiang. Mais celle-ci a été victime d’une malédiction et désormais des plantes poussent sur le corps de sa bien-aimée.
Alors que se manifeste la révolte des tappings et que les étrangers introduisent de l’opium la folie du dirigeant prend de l’ampleur et certains membres de son entourage évoquent une rébellion. Mais cela constituerait une trahison pour So-Eyeon, le meilleur des sabreurs et dont la loyauté fanatique se rapproche de la folie.
Le contexte est hybride. On trouve une atmosphère japonaise, des allusions à des évènements historiques chinois ainsi que des noms coréens. Le niveau technologique fluctue. Si les armes blanches sont largement présentes on observe la présence discrète de l’électricité ainsi que des poteaux téléphoniques.
Le tout forme une fable sur l’honneur où l’obéissance aveugle des samouraïs engendre le malheur.

Damien Dhondt

Scénario : Antoine Ozanam, Dessin : Tentacle Eye _ Le Chant des sabres _ Edition : Casterman, collection : KSTR _ mai 2008 _ Inédit, moyen format, 128 pages couleurs _ 16 euros



Retour au sommaire