SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Authority 1 : Baptême du feu (Soleil)

"Authority 1 : Baptême du feu (Soleil) " de Warren Ellis & Bryan Hitch


- La moitié de Moscou a été vaporisée et personne ne peut rien faire.
- Il n’y a plus de Stormwatch, plus de force surhumaine de réaction rapide. Terminé. L’ONU n’est plus capable de se l’offrir. Et alors si un groupe de super-enfoirés veut passer une heure à détruire une capitale, nous n’avons qu’à nous mettre au garde-à-vous et regarder le spectacle.

Dévastée par les Aliens la station spatiale Skywatch a été détruite et Stormwatch l’équipe de super-héros de l’ONU a été dissoute (1). Il n’existerait donc plus aucune équipe de super-héros pour veiller sur la Terre...Erreur ! Les trois membres de Stormwatch Black (l’unité clandestine de Stormwatch) Jenny Sparks "l’esprit du vingtième siècle", Swift la chasseuse ailée et Jack Hawksmoor lié aux villes ont créé une nouvelle équipe. Renforcés d’Apollo et de Midnighter les deux rescapés de la première équipe secrète de Stormwatrch (2) et de deux nouvelles recrues l’Ingénieur "la faiseuse" et le Docteur "le Chaman" ils forment Authority.
Warren Ellis adore les organisations aux pouvoirs financiers illimités (3). Il suffit de voir le contraste entre le gigantesque QG d’Authority et le petit bureau de l’ONU où travaillent deux anciens membres de Stormwatch. L’auteur procure aussitôt à la nouvelle équipe une menace planétaire, à savoir le terrorisme international perpétré par des surhumains venus de Gamorra (île dirigée par un mégalomane bien connu des lecteurs de l’univers Image).
Le scénario est en béton et les dessins parfaitement en phase avec l’histoire. Les superpouvoirs sont originaux et forment un tout auquel s’associe la personnalité de celui qui les possède, ce qui est parfaitement évident pour les nouvelles recrues.
Par rapport aux deux albums des éditions Semic nous avons droit à un plus grand format et à une nouvelle traduction. Ainsi lorsque Mindnighter réalise la plus belle destruction depuis celle de l’Etoile de la Mort il déclare dans la version grand format "parfois je m’adore", au lieu de "j’adore être moi" dans la première version. Original non ?

(1) cf. Stormwatch n°3 chez Semic
(2) inspirés de Superman et Batman et apparus en France dans Stormwatch n°1. Ce sont deux des rares super-héros officiellement reconnus comme gays
(3) cf. Planetary

Damien Dhondt

Scénariste : Warren Ellis, Dessin : Bryan Hitch _ Authority, tome 1 : Baptême du feu _ Edition Soleil _ aout 2000 _ Réédition, grand format, 94 pages couleurs



Retour au sommaire