SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Valérian 18 : Par des temps incertains

"Valérian 18 : Par des temps incertains " de Mézières & Christin


C’est vrai que ces humains sont inventifs. On ne connaît pas d’autre civilisation ayant joué avec sa propre survivance historique.

Les affaires étant les affaires, rien d’étonnant à ce qu’une multinationale se lance dans la production de clones. Ces clones, qui seront pourvus en option de super-pouvoirs, sont établis à partir de l’ADN de sportifs, présentateurs télé, mannequins et porno-stars.
Ceci attire l’attention d’une certaine trinité qui estime avoir droit à l’exclusivité dans le domaine de la création. Cependant l’un de ses membres est préoccupé car il va falloir redescendre sur terre : " je n’ai pas que des bons souvenirs de mes séjours sur Terre, la croix, les clous, les épines et tout".
Passons, mais à Point-Central, un certain ange déchu est intéressé par la démarche. Précisons que le dénommé Sat se reconnaît à ses cornes et à sa queue...Diable ! (on ne vous le fait pas dire).
Il est temps pour les défenseurs de l’humanité de se manifester. En l’occurrence il s’agit de Valérian et de Laureline les deux anciens agents spatio-temporels, flanqués pour l’occasion de monsieur Albert qui a trouvé la méthode imparable pour contrer l’espionnage électronique : le retour aux pigeons voyageurs.
Pendant ce temps nos deux héros explorent le monde, de la Roumanie à l’Afrique du Sud. Cela permet de rencontrer deux vieilles connaissances (de 1986) : Shroeder l’allemand de Transylvanie, ainsi que Sun Rae le gangster new-yorkais (1).
On constate certaines évolutions ainsi une ancienne dictature communiste s’est transformée en avant-poste de l’industrie capitaliste, tandis que l’ancien pays de l’apartheid s’est lancé dans une expérimentation raciale : l’amélioration génétique de la race humaine dans son intégralité.
Mais certaines choses ne changent pas comme les Shingouz et certains gadgets comme le
crétiniseur de Phoum et le transmuteur grognon de Bluxte.
Bourré d’allusions et de références aux précédents albums cet album nous apporte deux confirmations. Tout d’abord que Laureline était bien autrefois une licorne. De plus il semble qu’il existe une tradition française où un président doit emboutir un camion de laitier (2).
Finalement après un périple fait d’aventures et de négociation à l’arme lourde Valérian laissera un scientifique de ce début du XXI° siècle vers d’autres spéculations :
- Je crois que je vais me remettre à travailler sur les machines spatio-temporelles.
- C’est un secteur qui a de l’avenir.

(1) : cf. le premier tome de la série "La Cité des eaux mouvantes", précisons que le personnage de Sun Rae a été inspiré par le jazzman américain Sun Ra, tandis que Shroeder ressemble beaucoup au personnage interpété par Jerry Lewis dans Docteur Jerry et Mister Love
(2) toute allusion impliquant le président de la République Valéry Giscard d’Estaing et un camion de laitier est évidemment purement fortuite.

Damien Dhondt

Scénario : Pierre Christin, Dessin : Jean-Claude Mézières, Couleurs E. Tranlé, images infographiques Guillaume Vernel _ Valérian tome 18 : Par des temps incertains _ Edition Dargaud _ aout 2001 _ Inédit, grand format, pages couleurs _ 10,40 euros



Retour au sommaire