SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Mandarine & Cow 5:Jus d’orange

"Mandarine & Cow 5:Jus d’orange " de Jacques Azam


- Je te préviens Chico, je vais être obligé d’utiliser mes super-pouvoirs de père ! L’autorité tu connais ?

Dans la famille Mandarine je voudrais le père : il est toujours au travail, mais il se manifeste toujours par l’intermédiaire du téléphone portable. Oui,... toujours.
Dans la famille Mandarine je voudrais la mère. Elle est hyperprésente et écologiste, ce qui n’arrange rien.
Dans la famille Mandarine je voudrais la fille : 8 ans (et demi !) et hyperactive
Dans la famille Mandarine je voudrais l’animal de compagnie : la vache ( accro au jus d’orange).
Dans la famille Mandarine je voudrais le fils : Chico. Lui il est normal et c’est là son problème.
Chico s’est bien rendu compte que les inventions high-tech de sa mère comme l’accélérateur de temps portable et les chaussures intelligentes ne constituent pas vraiment de bonnes idées. De plus lorsque la vache prend des cours d’art moderne, tourne des pubs où va faire des courses chez le boucher cela ne peut également provoquer que des catastrophes.
Mais est-ce qu’on l’écoute ? Non, chaque membre de la famille agit ou déclame ses pensées profondes sans souci des conséquences.
Ainsi pour développer la conscience écologique familiale la mère a tenu à préciser que les bovins rejettent à eux seuls presque 3 fois plus de gaz à effet de serre que les raffineries de pétrole du pays.
Et la vache n’apprécie guère...

Damien Dhondt

Scénario, Dessin & Couleurs : Jacques Azam _ Mandarine & Cow tome 5 : Jus d’orange _ Edition : Milan jeunesse, collection Grand Bonum _ février 2010 _ Inédit, grand format, 42 pages couleurs _ 10 euros



Retour au sommaire