SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Highschool of the dead 3

"Highschool of the dead 3 " de Daisuke & Shouji Sato


- On glisse sur l’hémoglobine.

Lorsque les zombies sont en marche quelle est la solution ? C’est simple : on flingue !
Accompagnant un groupe d’élèves au coeur du chaos Mademoiselle Marikawa ne dispose d’aucune capacité combative, mais au volant d’un Hummer il suffit d’écraser les morts-vivants et lorsque le véhicule se retrouve bloqué c’est aux adolescents d’entrer en action. Experte dans l’art du sabre Saeko ne dispose que d’un boken en bois (1). Cela suffira t’il ? Saka essaie une méthode plus bruyante avec un fusil à pompe. Fasciné depuis toujours par les armes à feu Kota vient de découvrir sa raison d’être avec un fusil d’assaut entre les mains, pendant que la petite Alice âgée de quatre ans le ravitaille en chargeurs. Pendant ce temps Rei qui avait improvisé une lance en installant une baïonnette sur un fusil se retrouve à terre. Alors qu’elle est sur le point de succomber Takeshi utilise un fusil Springfield en se servant des "attributs féminins" de la jeune fille comme appui.
Pendant ce temps au-dessus de l’Amérique dans l’avion présidentiel Air Force One où les agents du Secret Service combattent les zombies, le président des Etats-Unis envisage de faire les choses en grand avec des missiles nucléaires.
Bien qu’ils ignorent cette hypothèse, cette attitude belliqueuse ne conviendrait certainement pas à ce groupe de pacifistes qui s’est retrouvé dans un quartier de la ville contrôlé par un leader nationaliste "un penseur devant lequel même Mishima s’inclinerait". Ils n’apprécient guère les méthodes brutales envers ces malheureux zombies. Au contraire ils le somment d’entreprendre une action humanitaire visant à venir en aide à tous ces pauvres ères en détresse (c’est à dire à soigner les morts-vivants aux côtés des rescapés).
Ce manga correspond à une version plus décontracté du film 28 jours plus tard et se double d’une critique des comportements humains extrémistes. Au fait lancer des missiles nucléaires est-elle vraiment la solution ? Le nom de code de l’opération étant "666-D" j’ai un doute.

(1) on remarquera que dans un moment de pose elle lit l’ouvrage "the sickness unto dead" (la maladie à la mort) du philosophe danois Soren Kierkegaard, ce livre est également connu sous le nom du "Traité du désespoir", ce qui pourrait constituer un indice sur son état mental

Damien Dhondt

Scénario : Daisuke Sato, Dessin : Shouji Sato _ Highscholl of the dead tome 3 _ Traduction : Sylvain Chollet _ Edition : Pika _ novembre 2009 _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 160 p. dont 4 pages couleurs _ 6,95 euros



Retour au sommaire