SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  HOLMES (1854/1891 ?) 2 : Les Liens du sang

"HOLMES (1854/1891 ?) 2 : Les Liens du sang " de Brunschwig & Cecil


- Le professeur Moriarty que Sherlock traquait n’a jamais existé.

1844 : une jeune femme regarde avec admiration les peintures de son oncle Horace Vernet. Ces représentations de batailles emplissent son coeur d’une aspiration romantique, alors qu’on annonce la visite d’un ancien soldat blessé : un dénommé Siger Holmes.
1891 : le docteur Watson et le jeune détective Wiggins se rendent dans la demeure des Holmes pour élucider le mystère du professeur James Moriarty. Celui qu’Holmes aurait entraîné dans la mort aux chutes de Reichenbach, celui dont Microft Holmes a nié l’existence, celui que Watson et Wiggins ont rencontré bien vivant et amer envers Sherlock Holmes.
Ce deuxième tome suit l’enquête de Watson et Wiggins. L’ancien associé de Sherlock Holmes et l’ancien chef des Irréguliers de Baker Street possèdent des capacités déductives indéniables. Elles leur permettent de constater les incohérences entre ce qu’ils croyaient savoir de la vie de Holmes et du personnage de Moriarty et ce qu’ils découvrent, ou plutôt ce qui leur est présenté.
Leur visite chez les Holmes leur permet de découvrir les toiles d’Horace Vernet ( "je dois avoir ces prédispositions dans le sang, elles me viennent, sans doute, de ma grand-mère qui était la soeur de Vernet, l’artiste français. L’art transmis par atavisme peut prétendre parfois les formes les plus bizarres.", cf. "L’interprète grec"), ainsi qu’un ouvrage singulier : le "Traité sur le binome de Newton" du professeur Moriarty ("à l’âge de vingt et un ans il publiait sur le binôme de Newton un traité qui eut un retentissement universel", cf. "Le Dernier problème").
Tout en puisant dans les éléments de biographie fournis par les écrits de Conan Doyle les auteurs procèdent à une altération de la légende au profit du réalisme, dans une démarche qui rappelle le film d’Herbert Ross "Sherlock Holmes attaque l’Orient Express" (1976).

Damien Dhondt

Scénario : Luc Brunschwig, Dessin : Cécil _ Holmes (1854/1891) Episode 2 : Les Liens du sang _ Futuropolis 32 (novembre 2008) _ Inédit, grand format, 40 pages couleurs _ 11 euros



Retour au sommaire