SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  THE PUNISHER Max 14 : La Résurrection de Ma Gnucci

"THE PUNISHER Max 14 : La Résurrection de Ma Gnucci " de Garth Ennis & Steve Dillon


- Un cran pour automatique. Deux pour semi-automatique. Mikhail Kalachnikov n’était pas un dilettante.

L’inspiration des scénaristes de comics repose bien souvent sur le cinéma. Ayant vu un film de Sergio Leone Garth Ennis a décidé de l’adapter sous une forme politiquement incorrecte. Cela pourrait s’appeler "La Lesbienne, le Justicier et le Maffieux".
Les routes de Molly Von Richtofen, du Punisher et de Charlie Schitti viennent de se croiser dans une confrontation que deux d’entre eux n’auraient jamais souhaité.
Molly Von Richtofen lieutenant de police du N.I.P.D. est contrariée. Outre le harcèlement sexuel de ces supérieurs, cette lesbienne a une petite amie bisexuelle qui la partage avec un bellâtre, d’où quelques poussées de violence de Molly envers le bellâtre pré-cité. Comme si cela ne suffisait pas elle se voit confier deux enquêtes peu réjouissantes. Tout d’abord Ma Gnucci membre prestigieuse de la maffia serait de retour à New-York, alors qu’elle est censée être morte et enterrée. De plus le massacre d’un clan de maffieux porte la marque du Punisher. C’est donc à elle d’enquêter.
Le Punisher est perplexe. La rumeur du retour de Ma Gnucci d’entre les morts est certes absurde. Mais alors qu’il observait un paisible barbecue de gangsters à travers le viseur de son lance-roquette, il a constaté l’impossible : Ma Gucci aurait ressuscité. Peu importe, l’utilisation de son outil de travail préféré a réglé le problème dans une explosion dévastatrice...et quelques temps plus tard la revoilà !
Charlie Schitti, humble sbire de la famille Alceno, s’est retrouvé avec une sentence de mort sur sa tête depuis qu’il a contrarié son patron (une histoire confuse impliquant un singe, le rejeton de son patron et la perte de tout espoir d’une descendance pour la famille Alceno). Mais voici que Frank Castle alias le Punisher vient lui faire une offre qu’il ne peut pas refuser : enquêter sur la résurrection de Ma Gnucci.
Outre le fait d’être tombé de Charybde en Scylla, Charlie a été affecté au rôle de fossoyeur depuis que le Punisher a décidé de vérifier si Ma Gucci était toujours dans sa tombe. Pour ne rien arranger le Punisher venait de voir le film "Le Bon, la Brute et le Truand" avec sa citation favorite : "le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent". Le Punisher possède un pistolet chargé, autrement dit c’est à Charlie de creuser. Raison supplémentaire : le cercueil de Ma Gucci est peut-être piégé...logique (1).
Accessoirement signalons que tous les tueurs de la maffia de New-York viennent de recevoir l’ordre d’exécution du Punisher, de la part de Ma Gnucchi et du diable. En effet elle revient de l’enfer et ni le diable ni Ma Gnucchi ne sont des personnes à contrarier. Ce qui explique que les forces de la pègre convergent droit vers le Punisher ( et accessoirement vers Molly et Charlie qui n’avaient rien demandé, mais qui se retrouvent dans un remake du film "Assaut").
Le retour de Steve Dillon au dessin a été l’occasion pour Garth Ennis de renouer avec l’humour noir et il ne s’en prive pas.

(1) je propose un sujet d’études pour une thèse de psychologie : répertorier dans l’oeuvre de Garth Ennis toutes les fusillades se déroulant dans un cimetière et en tirer les conclusions qui s’imposent concernant la mentalité de cet auteur.

Damien Dhondt

Scénario : Garth Ennis, Dessin : Steve Dillon, Couleurs : Matt Hollingsworth _ The Punisher MAX, tome 14 : La Résurection de Ma Gnucci (épisodes originaux Punisher War Zone vol 2 # 1 à 6 : The Resurrection of Ma Gnucci _ Traduction : Nicole Duclos, Lettrage : Ram _ Edition Panini Comics, collection coll. Max _ octobre 2009 _ Inédit, moyen format, 200 pages couleurs _ 12 euros



Retour au sommaire