SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  28 jours plus tard le contrecoup

"28 jours plus tard le contrecoup " de Steve Niles, Dennis Calero, Diego Olmos & Nat Jones


- J’étais impliqué dans la création du virus... Il a muté... On en a perdu le contrôle.

Le film de Danny Boyle "28 jours plus tard" nous a démontré que les Zombies pouvaient courir et qu’ils étaient tout sauf maladroit.
Cet album se déroule en Grande-Bretagne sur plusieurs mois et débute par des images de violence brutale retransmise par des caméras de surveillance. En fait la contamination n’a pas encore commencé.
Dans le but d’enrayer la croissance de la violence urbaine deux scientifiques cherchent à développer un inhibiteur de comportement. La recherche débouchera sur un résultat inattendu, mais qui continuera à être exploité (intérêt scientifique et financier oblige).
L’épisode suivant nous emmène dans un parc où une famille s’apprête à pique-niquer lorsque surgit un singe de laboratoire visiblement enragé. La contagion débute.
Puis dans un Londres n’étant en apparence peuplé que de mort-vivants un sniper se manifeste. Ce survivant pourrait se cacher. Au contraire il a choisit de se battre contre les contaminés et même contre un "collègue". La situation a permis à cet homme ordinaire ( vendeur de bande-dessinée !) de devenir le maître de la ville et il ne va pas rater l’occasion.
Cet épisode nous renseigne pourquoi les contaminés ne s’attaquent pas entre eux. Du fait du virus qui se trouve en eux leur odeur a changé. Aussi il suffit de les piéger avec du parfum pour faire un carton.
Le dernier volet montrera les rescapés des précédents épisodes réunis dans un camp de quarantaine de l’armée américaine. Mais rien n’est terminé. Comme dans le 2° film "28 semaines plus tard" toutes les décisions prises s’avèreront désastreuses sur le long terme.
Paradoxalement tous les survivants manifesteront une propension à la violence qui leur permettra soit de survivre brièvement, soit de provoquer d’autres morts.

Damien Dhondt

Scénario : Steve Niles, Dessin : Dennis Calero, Diego Olmos, Ken Branch & Nat Jones, Couleurs Dennis Calero _ 28 jours plus tard le contrecoup _ Lettrage : Alessandro Benedetti _ Traduction : Thomas Danier _ Edition : Panini Comics, collection : Dark Side _ novembre 2007 _ Inédit, moyen format, 114 pages couleurs _ 15,50 euros



Retour au sommaire