SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Nextwave 2 : Dans ta face !

"Nextwave 2 : Dans ta face ! " de Warren Ellis & Stuart Immonen


- J’ai tracé ton symbole avec le sang des Québécois. Tu ne peux ignorer mon pacte. Ecoute-moi ! Je t’invoque !

D’un pentacle tracé dans des toilettes publiques émergent des hordes d’envahisseurs transdimentionnels. Voici la nouvelle offensive de l’organisation terroriste S.I.LE.N.C.E. également connue sous le nom du très respectable complexe militaro-industriel "Beyond Corportion".
Face à eux se dressent les très motivés membres de Nextwave.
- Monica Rambeau évoque avec nostalgie son passage chez les Vengeurs où elle fut draguée par tous les membres mâles ( excepté Captain America, ce que Monica trouve extrêmement suspect). Sa mélancolie trouve certainement son origine dans le traumatisme d’avoir été éjectée de la direction des Vengeurs.
- Elsa Bloodstone calme sa frustration de fille de parents divorcés en dessoudant des monstres avec ses nombreuses armes à feu ( "dans la vraie vie, les munitions ne sont pas infinies. Faut pas croire tout ce qu’on dit à Hollywood") et on abordant le drapeau européen sur son t-shirt. On ne soulignera jamais assez le traumatisme psychologique frappant les enfants élevés dans la lignée d’une famille de chasseurs de monstres.
- Tabitha Smith vivait son existence sereine de mutante exploseuse jusqu’à ce qu’elle apprenne qu’à la frontière nord des USA se trouvent des Canadiens parlent le français ! Ne négligeons pas les traumatismes psychologiques fréquents chez les jeunes super héros d’X-Force formés par Cable !
- L’androïde Aaron Stark calme son spleen en ingurgitant des marques de bière exotique. N’oublions pas le traumatisme psychologique frappant les super héros ayant dissimulé pendant de longues années leur identité secrète sous celle d’un agent d’assurance.
- Le 5°membre le Captain ( alias Captain Power, Captain Ron, Captain L. Ron, Captain Univers, Captain Ultra, Captain Vengeur, Captain Avalon, Captain Marvel et Captain Kérosène) s’interroge sur la difficulté à découvrir un nom de super héros qui sonne bien. Son traumatisme psychologique s’explique sans doute par son double tabassage : d’abord par Captain América, ensuite par Tom Cruise (1).
Pendant ce temps à bord de son GG aérien l’Aéromarine le général Anger essaie une fois de plus de se suicider. Le traumatisme psychologique est évident lorsqu’un super vilain réalise que les auteurs de ce comic en ont fait une copie hard et déjanté du colonel Fury, directeur du S.H.I.E.L.D.
Mais voici que son allié Beyond Corporation a décidé de régler personnellement le cas de Nextwave avec ses propres super héros de choc créés pour l’occasion. L’absence de certains s’explique par leur présence au même moment à la Gay Pride de San Francisco.
Pas d’inquiétude l’équipe d’élite des New Paramounts ( Charlie América, Giant Sam, Bulk & Forbush Man) passe à l’offensive. Allez savoir pourquoi mais cette copie des Vengeurs de première génération (Captain América, Giant Man et Hulk) énerve beaucoup Monica Rambeau (alias mademoiselle "quand je dirigeais les Vengeurs").
Le quatrième membre Forbush Man se caractérise (outre son costume ridicule) par des pouvoirs mentaux qui lui permettent de réaliser une attaque psychique classique dans l’univers des super héros. Elle permet de représenter l’univers psychique des membres de Nextwave. Ces épisodes mélancoliques et tragiques nous renseignent sur les capacités scénaristiques et graphiques des auteurs (qui contrairement à ce qu’on pourrait penser ne consistent pas seulement à présenter une succession de gags désopilant illustrés avec un style ressemblant délibérément à celui des cartoons). Puis survient le retour à la réalité. Mais si habituellement les super héros parvenaient à s’échapper à ces univers artificiels grâce à leur forte volonté ou en mettant en évidence des erreurs du concepteur, ce ne sera pas le cas ici. La maîtrise de Forbush Man sur les esprits des super héros est parfaite. Un instant...depuis quand Tabitha Smith a t’elle un esprit ?
La saga se poursuit entre allusions (la base secrète du super vilain en chef porte le nom de 51° Etat, surnom donné à la Grande-Bretagne) et hommage (tout comme Fin Fang Fong le premier adversaire, le génie du mal est également une création de Jack Kirby). Elle nous permettra d’apprendre que les êtres maléfiques d’une autre dimension sont sensibles aux charmes des " suicides girls" (tatouages et percings) qu’on trouve sur le net et qu’il est possible d’analyser le sérum du super soldat à partir des urines de Steve Rogers.
C’est avec ce tome que ce clôt cette saga en 12 épisodes qui a unit le délire et...le délire. Bien que la fin reste ouverte, elle n’a pas encore été reprise depuis que le dessinateur a fuit en 4° vitesse pour aller dessiner "Ultimate Spider-Man". On ne soulignera jamais assez le traumatisme psychologique frappant les dessinateurs canadiens travaillant avec un scénariste anglais !

(1) sans doute parce que ce dernier ne supportait pas l’offense faite à la mémoire du gourou de la scientologie L. Ron Hubbard lorsqu’un super héros décidait de se nommer Captain L.Ron
(2) créé par Stan & Jack Kirby dans la lointaine année 1960

Damien Dhondt

Scénario : Warren Ellis, Dessin : Stuart Immonen, Encrage : Wade Von Grawbadger, Couleurs : Dave McCaig & Paul Mountz _ Nextwave tome 2 : Dans ta face _ Episodes originaux Nextwave 7 à 12 _ Lettrage : Aamone, Traduction : Khaled Tadil _ Edition : Panini Comics, collection : 100% Marvel _ avril 2007 _ Inédit, moyen format, 144 pages couleurs _ 12 euros



Retour au sommaire