SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  M - R -  Race to witch mountain Blu-ray (USA)
"Race to witch mountain Blu-ray (USA) "
de Andy Fickman

Walt Disney Home Entertainment
Catalogue # 100684
Spécificités techniques
- Blu-ray ZONE A
- BD-50 double couche
- BD-25 suppléments
Résolution vidéo / Encodage
- 1080p/AVC MPEG-4
- bonus en 1080p et 480p
Aspect Ratio(s)
- 2.39.1
Formats audio
- Anglais DTS Master audio
- Français, espagnol et espagnol Dolby Digital 5.1 Surround (640kbps)
Sous-titres
- Anglais, français et espagnol.
Bonus
- Scènes coupées
- Bloopers
- DVD du film
- Copie numérique
Image : ..........................3,5/5
Son : .............................4/5
Le packaging langues et sous-titres est fantastique. Bravo Disney
Plot : Un chauffeur de taxi aide une experte en OVNI à sauver deux enfants qui s’avèrent être des extra-terrestres, des griffes d’une organisation qui veulent les utiliser à des fins personnelles.
Final : Une bonne surprise que ce "Race to Witch Mountain", bien rythmé, bien joué, où on retrouve avec plaisir Dwayne Johnson, Carlo Gugino (Watchmen), Ciaran Hinds (Rome), le tout dans une mise en scène impeccable signée Andy Fickman. Un excellent divertissement signé "Disney" que toute la famille aura plaisir à découvrir. En plus cette édition comporte le "Blu-ray", le "dvd" et la "copie numérique, et là "Disney" ne fait absolument aucune faute.
NOTE : La chronique de ce Blu-ray est effectuée sur la "Playstation 3", dotée du tout dernier software 2.41 et du processeur vidéo pro. Lumagen Vison HDQ.
L’image : Très belle mais un "chouillat" en-dessous de ce que Disney nous habitue : un très beau transfert tout de même.
Le son : Il décolle quand il le faut avec des basses parfois sidérantes.

Marc Sessego

Andrée Cormier



Retour au sommaire