SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  J’ai tué Adolf Hitler

"J’ai tué Adolf Hitler " de Jason


- J’ai besoin de ton aide. Je viens juste de tuer Adolf Hitler et j’ai besoin de me débarrasser de son corps.

Avec le temps, certaines professions deviennent routinières. Lorsqu’on exerce le métier de tueur à gages depuis longtemps rien ne devrait surprendre. Or quelques dizaines d’années après la fin de la guerre, le héros de cette histoire reçoit pour mission d’éliminer Adolf Hitler. Il y a de quoi être surpris...Pas du tout, seule vient la considération pratique : comment ? Simple : avec une machine à remonter dans le temps (évidemment).
Et c’est parti pour le voyage temporel direction 1938 et la mission commence à foirer lorsqu’Hitler s’empare de la machine temporelle. Direction le monde moderne qui n’avait pas besoin d’un dictateur nazi en prime.
Car ce monde qui a connu les horreurs de la seconde guerre mondiale est quelque peu singulier. Visiblement nous sommes en 1988 et la monnaie étant le mark ceci nous indique dans quel pays se déroule l’action. Mais les assassinats se produisent régulièrement sans que cela ne surprenne personne.
Le thème du voyage temporel pour réaliser un attentat contre Hitler est un sujet classique dans la science-fiction. Ici l’originalité repose sur la traque à travers le temps. Mais il s’agit également d’une allégorie reposant sur la nature humaine. Eliminer un organisateur de massacres ne sert pas à grand chose car les citoyens de ce monde continuent à s’entretuer. Comme le constate l’un des protagonistes : "Hitler a disparu en 1938. La seconde guerre mondiale n’a jamais eu lieu. Le monde devrait aller mieux."
Non.

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Jason, Couleurs : Hubert _ J’ai tué Adolf Hitler _ Edition : Carabas _ novembre 2006 _ Inédit, grand format, 48 pages couleurs _ 12,90 euros



Retour au sommaire