SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Trompe la mort

"Trompe la mort " de Alexandre Clérisse

- Ce musée a été fondé, il y a peu, par le maire actuel, qui se trouve être mon père. Il souhaitait un lieu qui mette en avant le courage et le sacrifice, mais pour l’instant on n’a pas encore grand chose.

A l’âge de 85 ans, Marcel passe devant le cimetière où il s’adresse aux tombes "Ne me regardez pas comme ça ! C’est pas encore le moment !"
Cet ancien combattant éprouve soudainement une obsession : retrouver son clairon perdu lors de la débâcle de 1940.
Sa petite-fille Andréa étant venu lui rendre visite, pourquoi ne pas bénéficier de son moyen de transport. Il s’agit d’un taxi-clairière. ??? Explication : un mini-bus rafistolé utilisé en Afrique pour permettre aux gens isolés de se déplacer ( "en Europe ça ne marche pas trop fort les gens n’y sont pas habitués").
Et le périple commence,...lentement. Il est vrai que la conductrice novatrice éprouve des aspirations écologiques. De ce fait elle a remplacé l’essence par les huiles usées ("deux fois moins d’émission de CO2 dans l’atmosphère ! En attendant de passer à l’électrique").
Néanmoins Marcel parvient au lieu de ses exploits passés où il a égaré son clairon. Mais oh surprise, le clairon a été retrouvé et est devenu l’objet d’un culte patriotique, symbole de la résistance française face à la barbarie nazie. Ah bon ? Mais où se trouve t’il ? Mais au musée bien entendu. Dans l’enthousiasme (alimenté par les politiques locaux) a été fondé un musée du clairon, avec entre autres une version en papier alu pour faire fuir les Aliens ("ça marche il n’y en a jamais eu ici").
C’est bien beau tout ça, mais Marcel entend bien récupérer son clairon, d’où l’opposition politicienne car ce clairon est devenu un bien communal (dont dépendent les succès électoraux).
Dans cette allégorie surréaliste sur la guerre, l’héroïsme et la politique, Marcel fait figure d’électron libre et récupère son clairon d’où une poursuite face à la maréchaussée locale.
C’est ainsi que le troufion de 85 printemps s’enfuit en montgolfière, d’où la réaction efficiente des pandores "Arrêtez-cette montgolfière tout de suite !"

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Alexandre Clérisse _ Edition : Dargaud, collection : Long courrier _ avril 2009 _ Inédit, grand format, 62 pages couleurs _ 14,50 euros



Retour au sommaire