SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Le Sacre de glace



"Le Sacre de glace"
de
Kay Kenyon

Editeur :
Fleuve Noir (26 février 2004)
 

"Le Sacre de glace"
de Kay Kenyon



10/10

Fuyant une épidémie terrestre foudroyante qui ravageait la terre, le vaisseau Star Road revient vers le berceau de ses origines 250 ans plus tard. Or la terre a changé de visage, elle n’est plus qu’un astre recouvert d’une substance cristalline glacée. Obligés de revenir sur terre afin d’échapper à la stérilité et donc à la disparition ils vont devoir faire connaissance avec un monde entièrement soumis à des conditions de vie différentes.

Zoya La Mère du vaisseau, celle-là même qui servit à l’équipage de guide suprême lors de ce long périple dans l’espace, partira au devant afin de découvrir un monde étrange. Car la terre s’est mutée en une population troglodyte apeurée soumise au culte matriarcale des Nonnes. Quand à la surface sauvage et aride elle est parcourue par d’étranges créatures solitaires aux tendances cannibales, Les Sorcier des neiges. Seul un chasseur de sorciers saura introduire Zoya dans ce monde de castes où peu à peu elle rentrera en conflit avec ces Nonnes pour découvrir le grand secret de ce monde qui fut jadis si vivant, le secret de la glace.

Cinquième ouvrage de Kay Kenyon, Le Sacre de glace est un retour au thème classique des Arches Spatiales (Croisière sans escales de Aldiss) mais sans les développements classiques attendus que sont aliénation, cultes tribaux et autre régressions d’une humanité qui aurait fini par s’oublier, cloîtrée qu’elle serait entre les sas d’un vaisseau. Non, l’auteur dépasse ces antagonismes classique pour focaliser son oeil sur le retour et la rencontre avec nos origines. La cryogénie a tout arrangé puisque Zoya est une quasi prophétesse, mais sur terre le temps est passé également, mais d’une manière bien différente. C’est sur cette courbe à la Einstein que le récit prend toute sa force.

Il y a un humanisme marqué dans cette histoire et une vision féminine qui tout en rappelant les serials de jadis aux schémas plus linéaires saura contenter tout le monde. Interrogation scientifique sur le devenir de la planète, regard d’ethnologue sur le religieux et le rapport au sacré, politique, Le Sacre de glace est une belle réussite tout en nuance et un point de vue sur un thème plus profond : La solitude.

Emmanuel Collot

Le Sacre de Glace, Key Kenyon, traduit de l’américain par Marianne Thirioux, Couverture de Nicolas Bouvier, Fleuve Noir Collection Rendez-Vous Ailleurs, 329 pages, 19 Euros


Présentation de l’éditeur

La vaisseau Star Road revient sur Terre après deux cent cinquante ans d’errance. Zoya Kundara, la " Mère Vaisseau ", a guidé et conseillé les générations successives qui ont vécu à bord, fuyant une épidémie terrestre dont ils étaient les survivants, sans trouver une planète où se poser pour vivre en paix. Zoya est presque immortelle grâce à la cryogénie et elle doit cette fois se réveiller pour conduire son peuple sur leur planète d’origine. Mais ce qu’ils voient en arrivant est terrifiant : la Terre est presque entièrement recouverte d’une substance cristalline qui ressemble à de la glace... Zoya, envoyée en émissaire, découvre ce qu’il reste de la civilisation : quelques communautés qui vivent de manière archaïque et souterraine, un ordre athéiste qui détient le pouvoir et la technologie, les Nonnes de Glace, et à la surface, quelques êtres étranges, appelés " sorciers des neiges "... Alors que l’équipage, impatient, fomente une mutinerie à l’intérieur du vaisseau, Zoya se retrouve seuls pour affronter les Nonnes et découvrir avant elles le secret de la Glace





Retour au sommaire