SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Saint Seiya the lost canvas tome 3 et 4

"Saint Seiya the lost canvas tome 3 et 4 " de Masami Kurumada et Shiori Teshirogi

Saint Seiya the lost canvas tome 3

Revenu dans sa région natale, en compagnie de certains chevaliers d’or, afin de lutter contre les armées d’Hadès. Tenma est tué par Alone, son meilleur ami, qui est devenu le réceptacle humain de l’esprit d’Hadès. Afin d’éliminer la déesse Athéna, Hadès envoie une escouade de spectres en direction du Sanctuaire. Face à eux se dresse Albafica le chevalier des Poissons aux roses empoisonnées.
Alors que Yato (chevalier de bronze de la licorne) retrouve le corps sans vie de Tenma, une mystérieuse jeune fille apparaît et les transporte vers le pays de Jamir. Ils apprennent alors que l’âme de Tenma erre à la frontière des enfers et y sont envoyés pour l’y aider. Tenma est prisonnier du spectre Fyodor. La bataille commence.

La Guerre Sainte a commencé ( précédente à celle dépeinte dans l’animé de la Légende d’Hadès sorti récemment)
Ce tome est essentiellement centré sur Albafica, le chevalier d’or des Poissons. Ce qui permet au dessinateur d’exceller dans son art (puisqu’Albafica est censé être le plus beau des chevaliers, aussi bien physiquement qu’au niveau de son armure). Son combat avec un juge des enfers (Minos) est l’occasion de revenir sur son passé.
Même si le début de la saga nous laissait un air de déjà vu, on s’attache vite à ces nouvelles personnalités et à ce charadesign si plaisant. De plus, même si les personnages entre les deux sagas se ressemblent, leur personnalité est toute autre. Ils sont tous deux beaux, mais Albafica est plus profond : c’est un chevalier solitaire (par la force des choses, son sang contenant du poison, il ne veut pas contaminer ses compagnons) et humain (il protège un village près du sanctuaire), là où Aphrodite n’était qu’imbu de sa personne.

Virginie Liégeon

Saint Seiya the lost canvas tome 3 - Masami Kurumada et Shiori Teshirogi - traduit du japonais par Pierre Giner - Editions Kurokawa - octobre 2008 - Inédit, poche, sens de lecture japonais - 6,50 euros

Saint Seiya the lost canvas tome 4

Afin de sauver Tenma qui se trouve à la frontière du monde des morts et de celui des vivants, Yato et Yuzuriha sont envoyés aux enfers. Ils sont aussi investis d’une mission extrêmement importante dont Tenma et Yato ignorent encore la finalité : ils doivent s’aventurer au plus profond des enfers afin de trouver un magnolier aux fruits spéciaux. Mais en chemin, les embûches sont nombreuses. Après s’être débarrassés de Cerbère, c’est Hadès en personne qui vient à eux. Celui-ci propose à Tenma de rejoindre son armée de spectres. Puis Asmita, chevalier d’or de la Vierge, se dressera contre nos amis. Mais de quel côté est-il ?

Un nouveau tome plein d’action qui nous présente Asmita, chevalier d’or de la Vierge. Bien que celui-ci ressemble assez physiquement à Shaka, leur personnalité est totalement différente. Asmita n’a rien du doux adepte de la méditation que nous connaissons. Shiori Teshirogi confirme son talent et c’est avec plaisir que nous assistons à cette ancienne guerre.
Les bonus sont également un régal : des planches expliquant les armures sous leur forme latente et lorsqu’elles sont portées par les chevaliers, ainsi qu’un lexique mythologique des personnages et des lieux abordés ici. Qui a dit qu’on ne pouvait pas se cultiver en lisant un manga ?

Virginie Liégeon

Saint Seiya the lost canvas tome 4 - Masami Kurumada et Shiori Teshirogi - traduit du japonais par Pierre Giner - Editions Kurokawa - février 2009 - Inédit, poche, sens de lecture japonais - 6,50 euros



Retour au sommaire