SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  L’Assassin royal 1 : Le Bâtard

"L’Assassin royal 1 : Le Bâtard " de Gaudin, Sieurac & Robin Hobb


- Je suis chargé de t’enseigner le meurtre ou plus exactement l’art raffiné de l’assassinat diplomatique.

Burrich, écuyer du prince Chevalerie, ne s’attendait pas à recevoir une telle mission. Jusqu’à présent il ne s’occupait que des chevaux et des chiens du prince Chevalerie le fils aîné du roi Subtil qui règne sur les Six Duchés. C’est donc tout naturellement à lui qu’a été confié un enfant de six ans : le fils bâtard du prince Chevalerie.
Alors que roi et princes s’interrogeaient sur les conséquences de cette naissance pour le royaume, Burrich s’occupa de son mieux de cet enfant en l’employant aux écuries et au chenil. Cependant il s’aperçut un peu tard que l’affection de Fitz ("le bâtard") pour un chien trahissait l’emploi du Vif : la magie qui unit hommes et bêtes.
Après quelques années le roi Subtil décida d’exploiter l’existence de Fitz. C’est ainsi qu’il reçut un enseignement aux armes. Puis vint un professeur discret nommé Umbre, le maître-espion des Six Duchés, mais aussi l’assassin au service du roi. C’est ainsi que l’apprentissage de Fitz prendra une autre direction, alors que les Pirates Rouges commencent leurs raids sur les côtes.
L’adaptation de la saga d’héroïc-fantasy de Robin Hobb a été réalisée avec efficacité (enfin presque car les planches 10 et 11 sont visiblement inversées). Cependant il n’est pas précisé que la mère du prince Royal est en fait la deuxième femme du roi, ce qui explique les soupçons d’Umbre à son encontre.
Les dessins mettent l’accent sur les visages de personnages appelés à jouer un rôle dans le destin de Fitz comme celui du Bouffon (1) et celui d’une jeune fille surnommée Brise-Pif, plus connue par la suite sous le nom de Molly Chandelière.
On remarquera également que certains dessins de Sieurac mettent en évidence l’ombre d’Umbre, allusion à la fois à son nom, mais surtout à sa fonction.

(1) alors que la traduction des romans lui donne comme identité celle du Fou

Damien Dhondt

Scénario : Jean-Charles Gaudin, Dessin : Laurent Sieurac, Couleurs : Fabien Alquier, Couverture : Didier Graffet _ L’Assassin royal tome 1 : Le Bâtard _ Edition : Soleil, collection : Héroïc-fantasy _ septembre 2008 _ Inédit, grand format, 46 pages couleurs _ 12,90 euros



Retour au sommaire