SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  La Malédiction de Zener 1, 2 et 3

"La Malédiction de Zener 1, 2 et 3 " de Grangé & Adamov

La Malédiction de Zener 1

- Nous travaillons à un homme nouveau, un homme qui serait libéré de toute aliénation sociale, dont les pouvoirs psy seraient développés : l’homme du futur.

Etudiante à l’université de Nanterre Sibylle Thiberge a réussi à attirer l’attention de François Bruner. Ce professeur en parapsychologie l’initie aux expériences psychiques de divination.
Au départ le succès reposait sur la prédiction de sortie des cartes de Zéner, puis sont venus des visions d’évènements étranges comme le poing levé des athlètes afro-américains aux Jeux Olympiques et surtout des émeutes en plein Paris. Or si l’action se déroule en 1968, il s’agit de mars 1968. Ces évènements n’ont pas encore eu lieu.
Cette préquelle du roman de Jean- Christophe Grangé "Le concile de pierre" nous présente certains des personnages du roman. On remarquera celui de Sibylle (1) une jeune femme aux pouvoirs psychiques hors normes et à la personnalité volontaire. Enquêtant sur son mentor elle découvre l’existence de rats de laboratoire aux tatouages cyrilliques et la présence dans son entourage de mystérieux hommes de main.
Les pièces de la tragédie immédiate et plus lointaine sont en place.

(1) interprétée par Catherine Deneuve dans le film de Guillaume Nicloux

Damien Dhondt

Scénario : Jean-Christophe Grangé, Dessin : Philippe Adamov _ La Malédiction de Zener tome 1 : Sibylle _ Edition : Drugstore, Collection : Aventure _ janvier 2009 _ Réédition, grand format, 48 pages couleurs _ 12,50 euros

La Malédiction de Zener 2 : Le Clan des embaumeurs

Ils ne contrôlent rien... Je le vois, je le sens : ils se tiennent sur le seuil de forces terribles et ils ne s’en rendent pas compte.

Vietnam : automne 1969, le biochimiste soviétique Vassiliev se demande pourquoi on l’a envoyé sous les bombardements américains pour coopérer avec le Vietcong. C’est alors que dans les souterrains de la guérilla il découvre la momie d’Hô Chi Minh ! Bienvenue aux travaux pratiques qui doivent le préparer à l’illustre fonction de préservateur de la momie de Lénine. Sa mission va consister à conserver ce symbole (immuable ?) de la grandeur du communisme soviétique face à l’impérialisme capitaliste.
Durant l’hiver 1970-71 Vassiliev constate deux choses préoccupantes pour l’URSS et pour son propre destin :
1 la momie se dégrade
2 son supérieur hiérarchique s’est suicidé pour échapper au goulag, en raison de l’impossibilité de préserver la momie des ravages du temps
C’est alors que Vassiliev conçoit un plan désespéré : s’attacher les services d’Irina, une guérisseuse aux pouvoirs fantastiques pour restaurer la momie de Lénine. Les succès d’Irina avec les grands brûlés sont prodigieux. De plus, il assiste à l’affrontement parapsychique entre la jeune femme et les Kirlians, des surhommes doués de pouvoirs psychiques. En effet, celle que l’on a nommé Irina Visotski s’appelait autrefois Sibylle Thiberge. Recrutée de force pour participer à des expériences de parapsychologie en Union Soviétique, cette française ne rêve que de retourner dans son pays.
L’alliance de la ruse de ces deux individualistes se traduira par un affrontement entre les gardiens du dogme soviétique et les hommes du futur. Les armes à feu s’opposeront aux pouvoirs psychiques au milieu des cadavres en décomposition.
Ce deuxième tome de la trilogie annonçant le Concile de Pierre constitue un album de transition, après la présentation des personnages du premier tome et avant le dénouement. Irina/ Sibylle a eu la vision de scientifiques se comportant comme des bêtes sauvages. Au milieu des morts présentes et à venir la détermination de la jeune femme s’affirme.

Damien Dhondt

Scénario : Jean-Christophe Grangé, Dessin : Philippe Adamov, Couleurs : Rita & Philippe Adamov _ La Malédiction de Zener tome 2 : Le Clan des embaumeurs _ Edition : Drugstore, Collection : Aventure _ janvier 2009 _ Réédition, grand format, 48 pages couleurs _ 12,50 euros

La Malédiction de Zener 3 : Tokamak

- Un enfant viendra. Il nous fera signe. Alors, il sera temps pour le Concile de pierre.

Sur ordre du Kremlin, des experts en parapsychologie sont venus s’installer en Mongolie sur un site ultrasecret, devant servir à la fois à contrôler la fusion nucléaire et à développer la science de la parapsychologie. Les atouts de l’URSS sont un accélérateur à particules et des chamanes de Sibérie parqués dans leurs cellules.
Irina, l’une des médiums arrivée sur place, constate que le centre de recherche a été installé sur une terre sacrée. Seul un physicien appartenant à l’ethnie locale des Tseven semble préoccupé. Peux t’il percevoir l’avenir ? Apercevant une enfant, il constate "on fera de grandes choses avec elle". Elle a été prénommée Naïda, l’anagramme de Diana (Diane la chasseresse) destinée à devenir l’instrument de la vengeance (1). Diane Thiberge est née.
Prélude des évènements à venir dans le roman de Jean-Christophe Grangé "Le Concile de pierre" ce tome clôt la trilogie en présentant le pacte avec les esprits. Un avenir de complot et de mort est annoncé. Tandis que les deux tomes précédents nous présentaient le cimetière de Villejuif et le mausolée de Lénine, cet album se termine par une scène se déroulant au cimetière du père Lachaise.

(1) ce prénom deviendra Laura interprétée par Monica Belluci dans le film adapté du roman

Damien Dhondt

Scénario : Jean-Christophe Grangé, Dessin : Philippe Adamov, Couleurs : Rita & Philippe Adamov _ La Malédiction de Zener tome 3 : Tokamak _ Edition : Drugstore, Collection : Aventure _ Janvier 2009 _ Inédit, grand format, 48 pages couleurs _ 12,50 euros



Retour au sommaire