SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  D-Day Le jour du désastre

"D-Day Le jour du désastre" de David Brin & Scott Hampton

10/10

D-Day : le jour du désastre. Le 6 juin 1944 les troupes de débarquement sont anéanties par une fomidable tempête au milieu de laquelle évoluent de grandes silhouettes volantes. Les Nazis bénéficient de l’aide de nouveaux alliés. Les pouvoirs des anciens dieux germaniques bouleversent le rapport de force.

Dix-huit ans après le D-Day alors que commence l’invasion des Etats-Unis, un petit groupe de commandos alliés tente le tout pour le tout : se faufiler jusqu’au repère des dieux pour y assembler une bombe à hydrogène. Parmi les volontaires de cette mission-suicide se trouve Loki. Le dieu de la Ruse, le Maître des mensonges est dans le camp des Alliés...apparement.

Au fait qui sont ces dieux ? Que font Odin, Thor, Heimdall, Tyr, Loki et les autres dans un siècle rationnaliste ? Explication de la propagande alliée : des extraterrestres se font passer pour des dieux. Logique non ? Et puis quelle autre explication présenter ? Les dieux ne peuvent pas avoir quitté Asgard pour se ranger dans le camp des Nazis. N’est-ce pas ? Mais n’y aurait-il pas une autre possibilité, bien plus terrible ?

L’une des uchronies les plus répandue concerne la victoire des Nazis lors de la seconde guerre mondiale. Citons entre autre Fatherland de Robert Harris ou Le Maître du Haut-Chateau de Philip K. Dick, sans oublier la BD Le Glaive du crépuscule de Mosdi & Leroux. Les causes historiques de cette déviation de l’Histoire classique étaient variées. Mais cette fois David Brin a réellement innové dans sa nouvelle "Thor meets Captain América" nominée pour le prix Hugo et parue en France dans Fiction 382 sous le titre "L’Amérique n’a pas Thor" (1).

Cet album est une parfaite illustration du talent des deux auteurs tant sur le plan de la narration que sur celui de l’illustration.

La première partie de l’album est une fidèle adaptation de la nouvelle. Sa fin spectaculaire et bouleversante nous avait laissé une faible lueur d’espoir. Mais alors que débute la deuxième partie les Alliés ont été anéantis et la population américaine est à présent au service des Nazis, fournissant armes et chair à canon pour d’aures conflits. En effet d’autres dieux sont apparus. Allliés aux dieux japonais les dieux d’Asgard mènent une guerre mondiale contre une multitude de dieux d’anciens panthéons. Le parallèle avec l’Histoire officielle réapparait lorsque les troupes américaines nazifiées envahissent le Vietnam sous le commandement de leurs nouveaux dieux. Bien des élément de la nouvelle sont développés dans sa suite. Chris Turing le héros de la nouvelle s’était demandé à qui les Alliés pouvaient faire appel pour s’opposer aux dieux d’Asgard : Superman ? Popeye ?

Mais ne restait-il pas quelqu’un d’autre ? Bien longtemps après la chute des Alliés une minuscule résistance repose sur les Abrahamites. L’union des Juifs, des Chrétiens et des Musulmans livre un combat désespéré. La différence notable avec les autres camps repose sur l’absence de leur Dieu sur le champ de bataille. Mais comme l’a dit Loki "Je ne peux expliquer ni son absence ni ses desseins : le Père tout puissant est un mystère même pour le grand Odin."

(1) rééditée dans Les Sphères de cristal (éd. Imaginaires sans frontières).

D-DAY LE JOUR DU DESASTRE. Les mangeurs de vie. Scénario : David Brin, Dessin & couleurs : Scott Hampton. Les Humanoïdes Associés. Inédit, grand format, couleurs, 144p. 20 euros

Damien Dhondt



Retour au sommaire