SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Retour au pays



"Retour au pays "
de
Robin Hobb

Editeur :
J’ai lu et autres
 

"Retour au pays "
de Robin Hobb



Nous formions un groupe pitoyable. Certains avaient été des seigneurs et des dames, d’autres des brigands et des prostituées. Mais, dans cet endroit, nous étions devenus égaux et nous reconnaissions pour ce que nous étions : des gens désespérés, dépendant les uns des autres.

Le journal de Valjine Rochecarre débute l’an quatorze du règne du très auguste et magnifique Gouverneur Esclépius. C’est à cette date que le gouverneur de Jamaillia, dans sa grande sagesse, eut l’idée d’établir une colonie sur le fleuve du Désert des Pluies.
Vajine Rochecarre ne peut qu’accepter cette décision, bien qu’elle constate certaines anomalies. Ainsi la disparition d’une partie de ses bagages, puis la présence parmi les futurs colons de personnes vulgaires et surtout le manque d’enthousiasme des membres de la haute société "invités" à établir cette colonie.
En réalité le gouverneur a décidé d’exiler ceux qui avaient tentés un complot contre lui (dont l’époux de Valjine Rochecarre) et en a profité pour vider les prisons des condamnés de droit commun.
Il n’y eut pas d’installation. Les capitaines des navires ont réalisé que le fleuve attaquait la coque de leurs navires. Certains ont expulsé leur cargaison d’exilés, un autre a persévéré et a sombré.
Les naufragés du Désert des Pluies ont découvert la faim et la précarité. Ils pourraient s’organiser. Mais l’essentiel d’entre eux est composé de comploteurs et de délinquants qui ont été démasqués : c’est à dire ceux qui ont échoué. Il reste les marins doués d’un esprit pratique et parfaitement conscients qu’aucun navire ne pourra remonter le fleuve dont les eaux acides attaquent les chairs comme le bois. Ils sont donc bloqués ici. L’organisation se heurte également à l’ego de ceux qui estiment être tout désigné pour remplir les fonctions de leader ( cf. Royal dans les Six-Duchés, Kyle à Terrilville).
Aux problèmes de la survie s’ajoutent des phénomènes étranges. Des enfants entendent des voix dans leurs rêves, la peau de certains se couvre d’écaille, d’autres disparaissent.
Plus ou moins malgré elle, Valjine Rochecarre va voir se développer autour d’elle un groupe acceptant ses suggestions et conseils, alors qu’elle est parfaitement consciente des limites de chacun (y compris d’elle même). On se rappellera dans l’Assassin Royal, la formation du clan de l’Art par Fitz : un bâtard à la formation incomplète, un vieillard, un jeune prince, un débile et une personne dont le surnom est "Le Fou". Fitz compare lui-même cette association à un groupe recruté dans une taverne.
Cette préquelle aux deux sagas parallèles des Aventuriers de la mer et de l’Assassin Royal se termine l’an premier du Désert des Pluies. Elle relate la formation d’une société nouvelle par les exilés de Jamaillia sur les rives du Désert des Pluies, à proximité de la Cité souterraine des Anciens, là où seront construit les navires en bois-sorcier.
On retrouve les thèmes communs chez Robin Hobb dont le premier est la prise de conscience de la nature profonde des personnes : celles que l’on estimait et qui se révèlent telles qu’elles sont réellement. Sans oublier les héros qui découvrent en eux des ressources lorsque leur univers s’effondre.

Damien Dhondt

Robin Hobb _ Retour au pays _ "Homecoming" _ Traduction : Véronique David-Marescot & Irène Fernandez.
Pygmalion, Collection Fantasy _ juin 2007 _ Inédit, grand format, 126 pages _ 14,90 euros
Librio n°885 _ août 2008 _ Réédition, poche, 126 pages _ 2 euros
J’ai Lu fantasy n°8738 _ octobre 2008 _ Réédition, poche _ 3,70 euros






Retour au sommaire