SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Debaser 1

"Debaser 1 " de Raf


- Je hais la musique !

Il est vrai qu’en ces années 2020 la société française est une grande consommatrice de musique de variété, avec entre autres des émissions de télé-réalité promouvant de jeunes chanteuses novices (toute ressemblance...).
Mais comment en est on arrivé là ? Tout a commencé avec l’élection présidentielle de 2007, suivie de la répression des chargements illégaux de musique sur internet et du slogan bosser + pour gagner +.
En ce qui concerne la musique seule la variété est autorisée. Les contrevenants sont exposés à l’intervention musclée des forces de police armées de taser.
La majorité des jeunes sont accrocs à la chirurgie esthétique et à internet. Leurs études suivent des cursus spécifiques selon les sexes. Le programme des garçons incluent "Comment s’élever hiérarchiquement jusqu’à atteindre son point d’incompétence". Quant aux filles elles doivent suivre les cours de feng shui, de décoration d’intérieur et de manipulation bucco-génitales....
Anna souhaite obtenir une dérogation pour faire des études supérieures, mais elle subit l’opposition de la directrice : "Je n’ai pas besoin d’une fille intelligente dans le lycée !"
D’où un marché : si Anna remporte le casting de "Pipole Skool" elle pourra suivre des études et aura un autre destin que celle de femme d’intérieur. La directrice est tranquille. Les capacités artistiques d’Anna étant...comme dire...des plus réduites.
La situation est grave, mais Anna a un atout caché en la personne de Josh le rebelle hostile à la musique aseptisée et qui vient de neutraliser trois musculaires agressifs grâce à ses superpouvoirs musicaux.
Ses dons seraient-ils compatibles avec les siens originaires des écrits ? Un nouveau duo de super musiciens combattant pour la justice est-il en train de naître ? Pour l’instant il s’agit de remporter le casting. Problème : leur style est totalement différent des normes en cours.
Raf nous offre une peinture cauchemardesque et incisive des années 2020 qui s’avèrent correspondre à une extension de l’actualité. Ainsi Anna s’interroge si c’est légal de discuter dans le hall d’un immeuble...
Le style est proche du manga avec quelques allusions comme le tabassage du héros masculin par la gent féminine. On peut regretter que les superpouvoirs d’Anna ne soient guère précisés.

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Raf , Dessins aditionnels : _ Balak, Bena, Blacky, Bill, Gobi, Kosal, Noon, Reno, Sephiel, Kevin (Trantkat), Popcube labs, Xav, Run & Nikoneda _ Debaser tome 1 _ Editions : Ankama, collection 619 (octobre 2008) _ Inédit, poche, sens de lecture hexagonal, 224 pages noir & blanc _ 6,40 euros



Retour au sommaire