SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  Les magiciennes de Lladrana



"Les magiciennes de Lladrana"
de
Robin D. Owens

Editeur :
Harlequin
 

"Les magiciennes de Lladrana"
de Robin D. Owens



Présentation de l’éditeur

Sœurs jumelles aussi différentes que l’air et le feu, Elizabeth et Bri ont toutes deux des talents de guérisseuses. Mais si Bri, l’aventurière, parcourt le monde pour parfaire ses dons, Elizabeth, sa jumelle, préfère quant à elle les ignorer. De même qu’elle tente de rester sourde aux carillons mystérieux qui résonnent dans sa tête et ressemblent étrangement à un appel venu de loin. Mais voilà qu’une nuit, les deux sœurs, enlevées par une force inconnue, se retrouvent dans un univers mystérieux, le monde de Lladrana.

Dès leur arrivée, Elizabeth et Bri comprennent qu’elles ont une mission à remplir : sauver les Lladraniens du mal mortel envoyé sur eux par les Ténèbres. Aussitôt, elles se mettent au travail, usant de leurs pouvoirs pour soulager et guérir. Et tandis que la sage Elizabeth ne pense qu’à rentrer chez elle au plus vite, Bri, envoûtée par la magie des lieux, se prend à rêver... Et dans ses songes traversés par le doux bruissement des chevaux ailés de Lladrana, elle sent sur elle la caresse d’un regard : celui de Sevair Masif, le Maître de la Cité, homme de pouvoir énigmatique et secret..."

Avis de Domino

Quatrième volet de la saga, Les magiciennes de Lladrana voit se confirmer le ton résolument plus sombre. La menace se fait plus pressante, les jours de ce monde sont comptés et on sent l’anxiété qui grandit au sein de la communauté de Lladrana. Les Ténèbres ne se manifestent plus seulement sous la forme de monstres qu’il faut combattre sans cesse mais de manière plus insidieuse par une épidémie que les habitants ne savent ni soigner ni endiguer. Les jumelles Appelées, l’une médecin, adepte de la médecine traditionnelle et sa sœur jumelle versée dans les médecines alternatives sont appelées à la rescousse. A peine enlevées, elles sont confrontées au défi qui leur est lancé. Comme toutes les autres Appelées, elles doivent remplir la mission qui leur est confiée tout en tentant de s’adapter à un monde qu’elles désirent quitter. En effet les deux sœurs n’ont aucune envie de rester, seul leur importe de retourner chez elle et de rassurer leurs parents aimants. Elles se trouvent ainsi écartelées entre le besoin profond de venir en aide à ce peuple qui souffre mais également celui très puissant de retourner chez elles.

Chacune des jumelles a ses propres failles et si elles se ressemblent comme deux gouttes d’eau, elles manifestent une personnalité très différente. A Elizabeth la pondérée et rationnelle répond Bri la fougueuse et ouverte au surnaturel. Elizabeth blessée par un fiancé qui vient de l’abandonner et Bri qui fuit dès qu’il s’agit s’engager vont trouver face à elles deux hommes qui ne demandent qu’à les chérir, mais sera-ce suffisant ? On retrouve ainsi deux personnages aperçus dans les précédents romans, Faucon le riche chevalier irrésistiblement attiré par les Exotiques et Sevair Masif, le Maitre de la Cité. Chacun des deux va prendre le risque d’aimer l’une des jumelles en espérant ne pas y laisser son cœur au moment du Sursaut.

Alors que les romans précédents faisaient la part belle aux combats contre les monstres, dans celui-ci ils sont moins présents et sont remplacés par d’autres batailles, celles que doivent mener les deux sœurs pour arracher leurs malades à la mort. De plus, alors que les héroïnes précédentes éprouvaient de la difficulté à faire fonctionner leur couple, les jumelles sont confrontées à un autre dilemne. Elles vivent une histoire d’amour tout en sachant que celle-ci ne peut-être qu’éphémère. Elles la vivent au jour le jour et le moment du Sursaut sera un moment crucial pour elle et les hommes qui ont pris le risque de les aimer.

On retrouve dans ce récit tout ce qui fait le charme de la série, une très grande poésie, une grâce aérienne qui contrebalance avec bonheur la noirceur des évènements et l’horreur des épreuves subies. On en apprend un peu plus sur ce qui fonde le Pouvoir, la magie du monde d’Amée. Le Chant et la musique y tiennent une place prépondérante et cet aspect participe largement à la sérénité qui ressort de cette série. Il est paradoxal que le sentiment qui se dégage, outre la poésie, soit justement la sérénité alors que les épreuves traversées sont angoissantes et celles annoncées promettent d’être douloureuses. Mais le fait est. Peut-être est-ce dû aux protagonistes qui au lieu de se complaire dans un fatalisme stérile se battent avec l’énergie du désespoir portés par leur croyance que le Bien ne peut que triompher du Mal.

Ce livre ne marque pas la conclusion du cycle mais en annonce un autre, qui devrait paraître aux Etats Unis en janvier 2009, Echoes in the Dark. On y verra l’arrivée de l’ultime Appelée, celle de la Prêtresse du Chant qui fermera le cercle. On y assistera à l’ultime bataille qui scellera le sort de la planète et le destin de toutes les Appelées.

Rendez-vous en janvier 2009 pour tous ceux qui lisent en anglais et pour tous les autres il faudra attendre quelques mois de plus pour connaître la fin de ce cycle passionnant.

L’attente risque d’être longue...

Dominique Simon

Fiche Technique

Format : broché
Editeur : Harlequin
Collection : Luna
Sortie : 1 novembre 2008
Prix : 7,50 €






Retour au sommaire