SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  S - Z -  Les enfants de l’Atlantide, Tome 4 : La Terre des Morts



"Les enfants de l’Atlantide, Tome 4 : La Terre des Morts"
de
Bernard Simonay

Editeur :
Editions du Rocher (1 novembre 2003)
 

"Les enfants de l’Atlantide, Tome 4 : La Terre des Morts"
de Bernard Simonay



7/10

Ce roman est le quatrième d’une série dénommée Les Enfants de l’Atlantide, dont le début à été publié entre 1994 et 1996. Bernard Simonay reprend le thème de la lutte entre les Titans et les Géants, faisant des premiers les habitants de l’Atlantide. L’histoire de cette guerre et de ce continent mythique est relatée à travers les aventures d’Astyan. Les Titans sont immortels, car ils ont le pouvoir de se réincarner. (Ce qui est très pratique au point de vue construction romanesque).

Après la terrible bataille contre les Géants, Astyan et Attalante sont les derniers Titans survivants. Réfugiés sur une île, ils aspirent à la paix. Mais lors d’une attaque d’Alphéros, le prêtre maudit, Attalante est tuée. Astyan, fou de douleur se lance à la poursuite de l’assassin. Il arrive ainsi au repaire de Galbraeth, l’âme damnée des Géants. Il découvre que celui-ci a trouvé le moyen d’envoyer ses frères Titans sur Thanatos, un monde parallèle, par une porte qui s’ouvre dans le Triangle des Bermudes. Pléionée le rejoint. Il lui révèle sa vraie nature de Titane. Avec un équipage trié sur le volet, ils s’embarquent pour ce monde parallèle. Quels voyages et quelles péripéties les attendent ?

L’auteur décrit avec Thanatos, la soeur jumelle de la Terre que nous connaissons, avec une volonté de mise en garde contre les excès de toutes sortes que nous faisons subir à notre planète. Le message est limpide : « Arrêtez de faire les cons, car voici ce que deviendra la Terre. » et les clés sont faciles à décoder. Dans une Amérique « Steampunk », les ultras sont aux commandes, l’intégrisme bat son plein, la pollution est à son comble, les dégénérescences sont monnaie courante. Il n’y a plus ni sylve, ni flore !

Et l’Europe n’est guère mieux lotie.

Mais le roman, c’est d’abord de l’action, du panache, du suspense, des grands et beaux sentiments. L’auteur connaît son métier et réalise un roman d’aventure de très bonne facture mêlant justement tous les ingrédients du genre. La dimension écologique apporte un intérêt supplémentaire avec, par exemple, la recherche de l’actualité dont sont tirées certaines des situations. Cependant, l’auteur veut tant convaincre de la justesse de ses démonstrations et de l’urgence à mettre en place des remèdes qu’il devient parfois pontifiant.

Serge Perraud

La Terre des Morts, Bernard Simonay, Les Editions du Rocher, novembre 2003, 420 pages, 20 euros.






Retour au sommaire