SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Angel Heart 13 (-> 18)

"Angel Heart 13 (-> 18) " de Tsukasa Hojo


Angel Heart 13

- Tu es hantée par un zashiki warashi ?

Dans la tradition japonaise le zashiki warashi est une créature bienveillante ayant l’aspect d’une petite fille. La redoutable commissaire de police Saeko Nogami ( alias la "dame de fer"), à la vie privée...disons terne...ou plutôt inexistante, a eu la surprise de se voir réconfortée par une énigmatique petite fille.
Mais Ryo Saeba envisage aussitôt une explication raisonnable : une hallucination due à une ménopause précoce ! D’où un k.o. de Ryo et deux personnes pour maîtriser Saeko.
Plus pragmatique Xiang-Ying enquête sur la petite fille des rues, pendant que Saeko connait un développement d’un sentiment maternel, de même que le massif Falcon voit se développer en lui une fibre paternelle.
L’intrigue tournant autour de Glass Heart et son lot de fusillades et d’explosions semble connaître une pause au profit d’histoires plus courtes et émouvantes.
On remarquera qu’avec la petite fille et le géant Falcon Tsukasa Hojo a recréé la famille Nishikujo de son manga fantastique "Sous un rayon de soleil" ( édition Tonkam).

Damien Dhondt

Auteur : Tsukasa Hojo _ Angel Heart 13 _ Traduction : Xavière Daumarie _ Generation Comics _ avril 2006 _ Inédit, moyen format, sens de lecture japonais, 210 p. dont 2 pages couleurs _ 8,50 euros

ANGEL HEART 14

- Je ne te fais pas confiance ! Je vais la confier à une personne digne de foi.
- Et en quoi est-ce que je ne suis pas une personne digne de foi, moi ?!

Le Japon a la joie de recevoir Joy Law l’actrice de film d’action, venu assurer la promotion de son dernier film. Mais il semble que certains fans manifestent leur désaprobation : enlèvement, tir de sniper, lancer de grenades, poursuite en voiture. Heureusement Joy Law réagit efficacement... au bazooka ?
Il est temps de préciser qu’une actrice se doit d’avoir une doublure. En l’occurrence il s’agit de Xiang-Ying alias Glass Heart, ex-tueuse au service de la maffia de Taïwan, devenue la fille adoptive et l’associée de City Hunter. Rien d’étonnant, qu’en se faisant passer pour Joy Law, elle se débarrasse sans problème des importuns ( en fait des agents d’une puissance étrangère), tout en surveillant la vertu de la véritable Joy Law, menacée par les avances de Ryo Saeba. Pour cela rien de tel qu’une arme des plus classique : la massue de cent tonnes !

Damien Dhondt

Auteur : Tsukasa Hojo _ Angel Heart 14 _ Traduction : Xavière Daumarie _ Generation Comics _ juini 2006 _ Inédit, moyen format, sens de lecture japonais, 210 p. dont 2 pages couleurs _ 8,50 euros

ANGEL HEART 15

- ça me rend malade de savoir qu’un autre m’a piqué les coordonnées de 486 filles, que j’avais si laborieusement rassembléees !!

Les temps évoluent. Le légendaire City Hunter s’est mis aux techniques modernes. Ses téléphones portables lui servent efficacement pour contacter ses informateurs ou bien pour gérer sa vie privée quelque peu chaotique. Bref, lorsque son portable "spécial filles" disparaît, c’est la catastrophe.
Enfin presque, puisque son portable a été retrouvée. Mais, par une femme ! De ce fait lorsque les conquêtes de Ryo Saeba ont eu la surprise d’entendre une femme répondre au téléphone de leur chéri les conséquences ont été ...problématiques.
Mais les ennuis ne font que commencer puisque la nouvelle propriétaire du téléphone est une journaliste qui constatant que près de 500 numéros de téléphones féminins ont été mis en mémoire en a tiré une conclusion logique : Ryo est un "Hôte". Précisons qu’au Japon il s’agit d’une profession consistant à tenir compagnie aux femmes riches et accessoirement de...(censuré !)...
Bref, la journaliste souhaite découvrir ce milieu de l’undergound. Lui expliquer que Ryo Saeba est en réalité le célèbre City Hunter exerçant la profession de "nettoyeur" n’est peut-être pas une bonne idée. D’où l’élaboration d’un plan pour la conforter dans son opinion première. Cependant un intervenant surprise se manifeste, en la personne d’une femme issue du passé de Ryo. Non, elle ne figure pas dans le répertoire du portable. Il s’agit d’une époque lointaine où Ryo arpentait en sa compagnie les champs de batailles. De ce fait elle s’avère beaucoup plus dangereuse que les 486 conquêtes répertoriées par Ryo.

Damien Dhondt

Auteur : Tsukasa Hojo _ Angel Heart 15 _ Traduction : Xavière Daumarie _ Generation Comics _ aout 2006 _ Inédit, moyen format, sens de lecture japonais, 210 p. dont 2 pages couleurs _ 8,50 euros

ANGEL HEART 16

- Tu ne trouves pas ça stimulant de se faire la guerre à un pays tout entier ?!

Yang Fang-Yu une ex de Ryo, accessoirement mercenaire, débarque au Japon avec ses armes, ses troupes et un virus mortel.
L’auteur n’a pas hésité cette fois à placer la colère féminine dans le registre du fantastique ( il est vrai qu’on peut se demander comment une massue de cent tonnes pouvait se matérialiser dans de douces mains féminines).
Ici le coeur bafoué entraîne une réaction chimique : son corps devient brulant. De ce fait lorsqu’elle se jette à la mer, l’eau bouillonne autour d’elle (il me semble qu’il existe un précédent impliquant un berserker).

Damien Dhondt

Auteur : Tsukasa Hojo _ Angel Heart 16 _ Traduction : Xavière Daumarie, Adaptation graphique : Ramone, Lettrage : Lara Larucci _ Generation Comics _ novembre 2006 _ Inédit, moyen format, sens de lecture japonais, 210 p. dont 2 pages couleurs _ 8,50 euros

ANGEL HEART 17

- Peu importe ce que les autres font ou ne font pas... l’avenir des gens... le destin ne peut pas être changé !

Croisant la roue de City Hunter et de Glass Heart une voyante les informe que ses prédictions se manifestent toujours. Ainsi elle a prédit la mort prochaine d’un jeune policier. Celui-ci a renoncé à une brillante carrière pour devenir un simple policier de campagne pour l’amour de son épouse. Cela ne l’empéchera d’être assassiné dans peu de temps.
D’où une tentative des héros de l’histoire pour faire mentir le destin. C’est ainsi que City Hunter intervient (en bicyclette), mais qu’importe ses deux pneus viennent de crever. Il reste la solution de Xiang-Ying la tireuse d’élite prenant extrêmement soin de ses armes...et dont le pistolet vient de s’enrayer. Rien ne semble devoir arrêter le destin.
C’est alors que se manifeste Liu Xin-Hong. Le jeune amoureux de Xiang-Ying revient pour l’occasion dans un rôle de premier plan ( le dernier ?). La fin émouvante semble nous indiquer que l’histoire de Glass Heart et des personnes qui gravitent autour d’elle sont déterminantes pour l’intérêt dramatique.

Damien Dhondt

Auteur : Tsukasa Hojo _ Angel Heart 17 _ Traduction : Xavière Daumarie, Adaptation graphique : Ramone, Lettrage : Lara Larucci _ Generation Comics _ janvier 2007 _ Inédit, moyen format, sens de lecture japonais, 210 p. dont 2 pages couleurs _ 8,50 euros

ANGEL HEART 18 Tsukasa Hojo

- Monsieur, montrez que vous êtes un homme au moins à la fin !!
- Naan ! Au secours ! Au secours !!

Miki la fille adoptive d’Umibozu (alias Falcon, alias Mammouth) éprouve quelques difficultés à s’intégrer à sa nouvelle école. Il est vrai qu’elle est pourvue d’un paternel à la taille et à la largeur d’épaule démesurées, d’un crâne chauve et d’une sociabilité toute relative.
Le sous-directeur toujours soupçonneux a mené son enquête. Le café d’Umibozu est fréquenté par un couple de délinquants juvéniles ( en fait Liu Xin-Hong et Xiang-Ying deux anciens tueurs de la maffia de Taïwan), ainsi qu’un individu des plus louches ( Rio Saeba, alias Nicky Larson, alias City Hunter).
De plus il semble qu’un inconnu espionne l’école. Pour monsieur le sous-directeur le coupable est tout trouvé. Le pervers ne peut être que le père de la petite Miki. Le fait qu’il soit aveugle ne l’exclue absolument pas de la liste des suspects !
La vérité sera dévoilée à l’occasion d’un voyage scolaire en car (1). L’école était bien espionnée mais les motivations étaient beaucoup plus simples. Il s’agissait tout simplement de remplacer le chauffeur de l’autocar afin de prendre les enfants en otage (avec une quantité respectable d’explosifs).
Le père de Miki et ses amis contre-attaquent et amorcent une course poursuite (en car). Et c’est ainsi qu’ Umibozu passe à l’abordage en sautant de car en car. Au fait, il n’est pas aveugle ? Si.
Il bénéficie cependant de deux renforts : une jeune femme ne sachant pas conduire (2) et la petite Miki. C’est l’occasion d’une grande leçon de philosophie "On dit que les enfants grandissent en prenant modèle sur leurs parents"... Aie !

(1) malgré Battle Royale les Japonais ne se méfient toujours pas des voyages scolaires en autocar.
(2) toute ressemblance avec Sandra Bullock dans "Speed"...

Damien Dhondt

Auteur : Tsukasa Hojo _ Angel Heart 18 _ Traduction : Xavière Daumarie, Adaptation graphique : Ramone, Lettrage : Lara Lacucci _ Generation Comics _ janvier 2007 _ Inédit, moyen format, sens de lecture japonais, 210 p. dont 2 pages couleurs _ 8,95 euros



Retour au sommaire