SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  The Cavern (Id.) - Edition zone 2 - Inédit
"The Cavern (Id.) - Edition zone 2 - Inédit"
de Olantunde Osunsanmi
 

Avec Sybil Temtchine, Mustafa Shakir, Ogy Durham.
Sony Pictures Home Entertainment

Ca va être très court : voici un des pires films jamais faits, et donc vus, même en inédit vidéo. On pourrait s’arrêter là mais toute critique se devant de justifier le meilleur du plus mauvais, on va développer un peu ce préambule. En faisant vite, la vie étant trop courte pour perdre son temps avec n’importe quoi...
En plein cœur d’Asie centrale, des explorateurs trouvent une mystérieuse caverne qu’ils partent explorer. Ils vont rencontrer une horreur pire que le pire de leurs cauchemars...
Tu parles : ultra (mais ultra, hein !) fauché, tourné en DV par un amateur qui aurait dû s’en tenir aux courts-métrages pour limiter le supplice de tout spectateur, joué par des anonymes qui gagnent à le rester, cette série Z se veut dans la mouvance de l’excellent « The Descent », déjà copié dans le pas terrible (mais autrement plus attrayant) « The Cave ». Sauf qu’au bout de deux, trois minutes, par un parti pris de tournage qui se veut réaliste (comprenez : image pourrie, gros plans insupportables sur chaque acteur, pénombre totale, j’en passe et des meilleures !), « The Cavern » délimite rapidement ses ambitions et ses qualités. Le pire étant la révélation finale du « monstre » : là, on est à deux doigts de balancer un objet lourd sur l’écran ! Voilà ce qu’il faut savoir de cet inédit à fuir de toute urgence, ce qui épargnera quelques euros à conserver pour louer autre chose. Le plus incroyable étant que les bonus ne sont pas insignifiants : journal vidéo du tournage (bon courage, vous venez de vous taper le film dans les mêmes conditions !), et surtout un reportage sur une expédition archéologique, mille fois plus intéressant que le film-titre. Et il y a le commentaire audio du réalisateur, mais personne ne l’écoutera, sous peine de subir une seconde vision de son « œuvre ». Ca pourrait sauver les meubles tout ça mais comme le principal est tout pourri, difficile d’y souscrire.

Note film : 0/10
DVD : copie médiocre, format d’origine 1.78, image 16/9ème compatible 4/3 - Bonus : 4/10 : commentaire audio - making-of - documentaire sur une expédition spéléologique - bande-annonce.

Stéphane Thiellement



Retour au sommaire