SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  M - R -  Monstres et Cie
"Monstres et Cie"
de Pete Docter


Monstres et Cie de Pete Docter



7/10





Après ToyStory 1 et 2, 1 001 pattes, voici le dernier-né des studios Pixar, les rois de la profession, Monstres & Cie. Peut-être pas le chef-d’œuvre du siècle et du studio, mais une grande réussite.


Monstres & Cie est la plus grande usine de traitement de cris d’enfants. Les stars incontestées en sont Sulli, sorte de yeti tout bleu, et Bob, son acolyte cyclope, genre petit teigneux. Ces deux-là vont être confrontés à la plus grande menace que Monstres & Cie ait jamais rencontrée : une vraie petite fille s’est propulsée dans leur monde ; c’est le début de catastrophes en tout genre, d’aventures folles et de situations cocasses qui déboucheront sur un nouvel avenir pour Monstres & Cie.


Bon, on ne rit pas aux éclats avec Monstres & Cie, bien moins que dans les précédents films des studios Pixar. Mais en même temps, l’émotion et les sentiments sont plus présents. On se souvient de nos rêves d’enfants, et l’on sourit beaucoup. On reste médusé devant la qualité de l’animation, surtout celle de Sulli dont chaque poil semble bouger mais en même temps le rythme pêche un peu. Et l’osmose entre sentiments et solide narration qui marquait les autres productions Pixar est ici moins présente. Question DVD ce n’est pas une, mais deux versions qui sont proposées. L’édition dite “ standard ” comporte deux courts-métrages, dont l’hilarant (là, par contre, on aurait du mal à ne pas rire !)


Drôles d’oiseaux sur une ligne à haute tension, qui obtint l’Oscar 2002 du meilleur court-métrage d’animation. Le second est inédit, il reprend les personnages de Sulli et Bob dans La nouvelle voiture de Bob. On trouve aussi un bêtisier, ce qui constitue les meilleurs gags du film, et 5 scènes coupées d’un intérêt très relatif. Ensuite, voici venir L’édition Collector, qui reprend la standard, plus des commentaires audios, et plein de reportages divers et variés sur la conception du film, de ses séquences, du look des monstres, des comparaisons avec le story-board, etc. Bref, tout ce qui fait les choux gras des vrais “ dvdvores ” et accompagne à merveille une film-miroir de nos émerveillements d’enfants.


Bonus sur le Collector : 2 courts-métrages ; 1 bêtisier du film ; 1 jeu interactif ; reportages sur les studios Pixar ; comparaison entre film et story-bard ; ouverture originale du film ; animation ; commentaires audios non sous-titrés des réalisateurs, du producteur et du scénariste ; visites à Monstres & Cie.



Retour au sommaire