SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Victor Sackville : Intégrale n°2

"Victor Sackville : Intégrale n°2 " de Gabrielle Borile, François Rivière et Francis Carin

Partant du principe qu’une guerre ne se déroule pas que sur les champs de bataille, les auteurs, férus d’espionnage, font de Victor Sackville, un agent des services secrets Britanniques, le MI5. Il débute sa carrière (dans l’ordre de l’intégrale) pendant la guerre de 1914-1918.
Ce second tome de l’intégrale réunit les trois aventures suivantes :

« Le Loup des Ardennes » se déroule à Spa, une petite ville thermale de Wallonie. Au printemps 1918, le Grand Quartier Général allemand s’installe dans la cité. L’empereur occupe la villa Neubois. Victor est sur les lieux car son service a été alerté par une jeune gouvernante. Un complot, mené par un colonel, menace la vie du Kaiser...

Pour « Mort sur la Tamise », le héros est à Londres. Le cadavre de Lennox est repêché dans la Tamise. Victor et lui étaient très liés, ayant mené de pair nombre de missions. Notre héros met un point d’honneur à continuer à infiltrer la communauté des immigrants russes, partagée entre les Russes Blancs et les Bolcheviques.

« L’Otage de Barcelone », comme son titre le laisse supposer, se déroule en Espagne en octobre 1919 où les milieux anarchistes sont très actifs. Le message de ceux qui ont enlevé le secrétaire d’ambassade est clair : sa vie contre celle d’un poète emprisonné « injustement » dans la forteresse de Gibraltar.

En bonus, l’éditeur offre une histoire courte de 1984, scénarisée par François Rivière, mise en image par Francis Carin pour le trimestriel Super Tintin. Les auteurs mettent en scène deux monuments : Charlie Chaplin et James Barrie.

Chaque aventure est l’occasion, pour les scénaristes, de faire revivre un petit morceau du passé, de resituer dans son contexte un événement, une situation politique, une page de l’Histoire. Le choix du sujet se discute (à l’époque) en concertation entre les deux scénaristes. Gabrielle Borile, d’origine italienne préfère les bords de la méditerranée pour ses intrigues alors que François Rivière incline pour l’ambiance des pays anglo-saxons.

Le personnage, en lui-même, est conforme à un certain standard du héros britannique, flegmatique, toujours très élégant, qui garde une allure martiale quelles que soient les circonstances, même en charbonnier !
François Rivière, spécialiste de la vie et de l’œuvre d’Agatha Christie et d’autres auteurs fameux de l’Angleterre victorienne est à son affaire avec un tel héros.

Francis Carin s’est installé dans ce cadre et semble s’y trouver à l’aise. Il prend assurance et maîtrise tant pour le héros que pour les autres personnages. Il réalise des décors d’une grande beauté. Ceux-ci deviennent une partie intégrante de l’intrigue. Le dossier bibliographique, en introduction, illustre tout le soin que ce dernier apporte. On pourrait faire un petit reproche dans la mesure où tous ses personnages féminins ont un air de famille.
« Victor Sackville » est une série qui, cultivant un certain classicisme, est très attrayante pour ses bases historiques solides, ses atmosphères, les décors des intrigues et ce personnage emblématique d’une époque.

Serge Perraud

Victor Sackville : Intégrale n°2, scénarii de Gabrielle Borile et François Rivière, dessins de Francis Carin, couleurs de Luce Leclercq, Le Lombard, juin 2008, 170 pages, 24 €



Retour au sommaire