SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Ratafia 1 : Mon nom est capitaine

"Ratafia 1 : Mon nom est capitaine " de Pothier & Salsedo

- C’est quoi ça ?
- Des parchemins moisis avec une croix dessus. Dans votre jargon, on appelle ça des cartes au trésor.

L’équipage du Kouklamou a été surpris par l’apparition d’un nouveau capitaine qui a gagné le galion et l’équipage à l’occasion d’une partie de cartes.
Or le nouveau propriétaire n’a pas pour objectif la vie de pirate ( on dit "gentilhomme de fortune") mais la chasse au trésor.
Cependant avant de partir à la chasse au trésor il s’agit d’embarquer les biens les plus précieux du capitaine à savoir ses bouquins ( on néglige souvent l’intérêt culturel des livres d’Enid Blyton), ainsi que sa femme Monique ( "soyez gentils pas de calembours") qui est muette ( "les crétins qui pensent que c’est une qualité n’ont rien à faire sur mon bateau").
Et c’est parti pour une saga maritime épique qui rend perplexe le précédent capitaine du Kouklamou. En effet celui-ci, suivant à distance son ancien navire, assiste à l’attaque dominicale de collègues irlandais "un sanglant dimanche dont se souviendrons les pirates irlandais" (1). Peut-être s’agit-il d’un problème politique ? De même, confronté au problème des "dos fixes", surnom des "domiciles fixes" installés sur les îles désertes, l’équipage du Kouklamou applique une solution politique ( le canon).
Dans un récit de pirates où le pittoresque est élevé au rang d’oeuvre d’art rien d’étonnant à ce que les pirates rencontrent sur une île déserte ( enfin presque) un dénommé Robinson ...Crusoé ? Non, Sugar Ray Robinson.

(1) allusion au "Bloody Sunday"

Damien Dhondt

Scénario : Nicolas Pothier, Dessin : Frédérik Salsedo, Couleur : Greg Salsedo _ Ratafia, tome 1 : Mon nom est capitaine _ Edition Milan, collection Treize Etrange _ Inédit, grand format, 46 pages couleurs _ 10,50 euros



Retour au sommaire