SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Le Céleste noir : T.1 - De l’abîme, la lumière

"Le Céleste noir : T.1 - De l’abîme, la lumière " de Sylvain Cordurié et Laci


Dans la capitale du Maryland l’orage fait rage. À l’hôpital psychiatrique, Ramsey Ligorn, reconnu comme le plus grand sorcier, reprend une crise. Il est devenu une épave depuis son combat contre l’une des entités appartenant au clan des anciens dieux qui tentait de pénétrer sur le plan terrestre. Soudain un homme se matérialise et l’emmène. Il s’agit de Lönson son pire ennemi.
À la bibliothèque de New York, le professeur Lindsay Eggarth rejoint trois spécialistes des inscriptions anciennes pour leur annoncer que le département de la Défense possédait l’Ex Abisso Lumen. Stupeur des spécialistes, car ce livre est une légende. Mais il est bien réel. Seulement, ses propriétés magiques ne facilitent pas la traduction. Le contenu des pages se modifie constamment. Même les images photos et vidéo sont inexploitables.
C’est donc sur les documents que mémorise un agent de la CIA, atteint du syndrome d’Asperger, que Eggarth propose aux scientifiques de travailler, se gardant bien de leur révéler que d’autres équipes interviennent aussi sur la traduction. Il ne faut pas que quelqu’un ait accès à l’intégralité du livre.
Lönson surprend Lindsay chez elle. Que lui veut-il, lui qui est l’ennemi de la race humaine, qui porte aussi les noms de Malec, Satan, Le Corrupteur ou Le Céleste noir ?

Sylvain Cordurié reprend le thème des anciens dieux, des entités primales que la race humaine a chassées et qui se sont réfugiées dans d’autres plans d’existence. Mais ceux-ci, ayant réglé leurs dissensions, reviennent déclarer la guerre à l’humanité et reconquérir leur bien.
L’auteur construit une histoire passionnante avec la découverte de ce passé, le fonctionnement d’un livre magique, une arme terrifiante. L’intrigue progresse à grands pas et l’auteur ne ménage pas les péripéties pour un trio de héros aux profils intéressants. Même si le thème de la destruction prochaine de l’humanité est souvent abordé, Sylvain Cordurié en fait un traitement novateur.

Laci signe un dessin très expressif. Il ose des perspectives remarquables, avec un excellent respect des proportions. Il réalise un travail épatant sur la mise en scène et sur les cadrages. Les scènes fortes sont restituées avec dynamisme et les personnages bien rendus dans leur personnalité. La mise en couleurs est en osmose avec l’atmosphère noire de cette intrigue.

Avec son histoire forte, ses personnages attachants, ce premier tome est absolument remarquable. On attend la suite avec impatience.

Serge Perraud

Le Céleste noir : T.1 - De l’abîme, la lumière, scénario de Sylvain Cordurié, dessins de Laci, couleurs d’Axel Gonzalbo, Delcourt, mai 2008, 48 pages, 12,90 €



Retour au sommaire