SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  M - R -  Replicant
"Replicant"
de Ringo Lam


Replicant de Ringo Lam



+++++


Jean-Claude Van Damme, Michael Rooker, Catherine Dent...


Soyons francs : si Van Damme ne jouait pas dans ce film, il serait passé encore plus inaperçu. Car de la part de Ringo Lam, un des cinéastes les plus doués de Hong Kong, spécialisé dans le polar âpre, sec, d’une violence déchirée (mélange qui dans le meilleur des cas donne un chef-d’œuvre tel que Full Alert), qui fraya avec Van Damme pour le plutôt bon Risque Maximum, Replicant reste une petite série B, certes efficace, bien menée, mais n’ayant rien d’extraordinaire. Sauf que là, il y a Van Damme, et que pour la toute première fois de sa carrière, le Belge joue vraiment très bien. Et de ce fait, le film acquiert une tout autre importance.


Ce cher JCVD, y incarne 2 rôles : celui d’un serial-killer qui brûle ses victimes, et dont on crée, à partir d’une goutte de sang, un clone qui devrait aider l’inspecteur Riley (le génial Michael Rooker, qu’en fait un peu trop là, à la limite de la caricature) à enfin mettre hors d’état de nuire son tueur fou, finement baptisé La torche. Mais ce clone n’est-il pas lui-même l’embryon d’un pur jumeau maléfique...


Et voilà, une histoire un peu tirée par les cheveux, parfaitement réalisée par Lam, et dans laquelle Van Damme étonne et surprend. Déjà en serial-killer des plus inquiétants (cheveux longs, regard halluciné) ; ensuite, en “créature” adulte et paumée, torturée par un flic aigri et revanchard, une sorte de nouveau-né de 40 ans ! Vu ainsi, l’ensemble est suffisamment étonnant pour rehausser le niveau du produit. En fait, avec Timecop, Chasse à l’Homme, et Risque Maximum, Replicant constitue un des meilleurs piliers de la filmographie des “Muscles from Brussels”.


L’édition DVD, copie superbe au passage, propose quelques scènes coupées modestes, mais surtout un commentaire audio de Van Damme et de Michael Rooker. Comme c’est assez rare d’entendre les 2 acteurs parler de leur boulot, surtout Michael Rooker, il vaut le coup “d’oreille”. Mais ne vous attendez pas à de sensationnelles révélations, seulement juste quelques anecdotes sur le tournage, et sur les relations entre eux deux. Pour aller plus vite, choisissez des morceaux de choix, des scènes plus gratinées que d’autres, quoi... Là, ça devient parfois marrant.



Retour au sommaire